Sèvre (la)

nom de deux rivières nées en Poitou-Charentes, sensiblement de même longueur mais de statut différent. La Sèvre nantaise (159 km) a sa source au Beugnon, sur le revers du talus de la faille de Pouzauges à l'ouest de Secondigny; elle coule vers le nord-ouest, passe juste à l'ouest de Cerizay, fixe un moment la limite entre Deux-Sèvres et Vendée. Plus loin, elle atteint Mortagne-sur-Sèvre, puis Clisson, et rejoint la Loire, rive gauche, à Nantes.

La Sèvre niortaise (159 km) est à proprement parler un fleuve; elle vient de Sepvret au nord du plateau de Melle; après un crochet vers le nord-est, elle emprunte le petit fossé tectonique de la Mothe-Saint-Héray du SE au NO; à Sait-Maixent-l'École, elle change de direction vers le sud-ouest, reçoit à François le Chambon, et fait un crochet vers le nord-ouest dans une vallée à beaux méandres, par Échiré et Saint-Maxire; elle passe à Niort et, peu après à Coulon, entre dans le Marais Poitevin où elle longe la Venise Verte. Elle y reçoit notamment à gauche le Mignon, et, canalisée, passe devant Marans où elle reçoit à droite la Vendée, puis débouche au milieu de la baie de l'Aiguillon. Toutes deux ont évidemment donné son nom au département des Deux-Sèvres (Département des).

La communauté de communes du Val de Sèvre est un groupement intercommunal des Deux-Sèvres siégeant à Azay-le-Brûlé et rassemblant 8 communes entre Niort et Saint-Maixent; 8 200 hab., 16 700 ha. Le nom de la Sèvre niortaise est également utilisé par la communauté de communes d'Arc en Sèvre, qui a son siège à Saint-Maixent-l'École et associe 9 communes, 20 800 hab., 15 900 ha., et la communauté de communes de Haute-Sèvre, qui regroupe 5 communes autour de La Mothe-Saint-Héray, où est le siège; 3 100 hab., 7 800 ha. Le pays du Haut Val de Sèvre, qui siège à Saint-Maixent, réunit ces trois communautés de communes et compte au total 22 communes, 28 200 hab. et 404 km2; c'est de loin le plus petit du département.

C'est en revanche la Sèvre nantaise qu'évoquent la communauté de communes du Delta Sèvre-Argent, réunissant 14 communes, 28 500 ha et 47 900 ha des cantons de Cerizay et de Mauléon, et siégeant à Mauléon, et la communauté de communes de la Terre de Sèvres, qui correspond au canton de Moncoutant, ville où se trouve le siège (12 communes, 10 800 hab., 23 100 ha).