Sierentz

2 700 hab., 1 322 ha dont 485 de bois, chef-lieu de canton du Haut-Rhin dans l’arrondissement de Mulhouse, à 17 km SSE de la ville sur la route de Bâle. Sa population augmente depuis un demi-siècle (moins de 1 400 hab. en 1954); elle a gagné 200 hab. entre 1999 et 2007. Elle n’est chef-lieu de canton que depuis 1948, à la place de Landser.

Le centre est au débouché d’un vallon dans la plaine et l’habitat s’est diffusé au pied des reliefs vers le sud et surtout vers le nord entre la route (D 201) et la voie ferrée. Peu étendu sur le plateau du Sundgau à l’ouest, le finage l’est largement dans la plaine, où il dépasse l’autoroute A 35 et s’attribue un grand pan de la Hardt sur toute sa largeur, puisque sa limite orientale est celle des bois, au ras de Schaferhof (commune de Kembs). Sierentz a un collège public, un hôpital local, un hypermarché U (190 sal.), quelques petites entreprises dont les charpentes Spittler (25 sal.), les plastiques de bâtiment Advanced French Ceiling (20 sal.), les installations thermiques Liebermann (20 sal.); mais 70% des personnes actives travaillent à l’extérieur, dont la moitié à l’étranger.

Le canton a 22 200 hab. (20 100 en 1999), 21 communes et 14 730 ha dont 3 894 de bois. Il longe le Rhin à Kembs, englobe la partie méridionale de la Hardt et nombre de communes de la partie orientale du Sundgau, dont les plus peuplées sont Landser au NO, Bartenheim au sud et Kembs à l’est. Il est traversé du NO au SE par le faisceau de communications entre Mulhouse et Bâle. La communauté de communes du pays de Sierentz groupe 18 communes et 12 300 hab. Bon site http://www.sierentz.com