Simiane-Collongue

5 300 hab. (Simianais), 2 984 ha dont 2 400 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Gardanne, juste au sud-ouest de Gardanne. Elle conserve des ruines castrales, une tour sarrasine ou de l’horloge (13e s.), un hôtel de ville du 18e s., et propose un musée archéologique. Tout le sud de la commune est sur le versant nord de la chaîne de l’Étoile et inclut son point culminant, le Pilon du Roi à 670 m. La ville a un collège public et une maison de retraite (les Ophéliades, 45 sal.); travaux publics Simeco (80 sal.) et Stpr (35 sal.). Le nom de la commune a été Collongue, puis a varié en unissant à l’occasion les noms des deux hameaux de Vernet et Collongue, fiefs des abbés de Montmajour, passé au 17e s. aux Simiane; il s’est fixé sous sa forme double en 1919. La commune n’avait alors que 700 hab.; sa population a crû après 1960, passant par 3 000 hab. en 1982, 5 000 vers 1987. Elle s’est accrue de 300 hab. entre 1999 et 2005.