Sorbiers

7 500 hab. (Sorbérons), 1 219 ha, commune du département de la Loire dans le canton de Saint-Héand, 8 km au NE de Saint-Étienne au pied des monts du Lyonnais à 520 m, sur la N 498. Elle n'avait encore que 2 300 hab. dans les années 1950, avant de passer à 5 500 en 1975 et de poursuivre depuis sa croissance. Elle participe au bassin d'emploi stéphanois par la chocolaterie d'Aiguebelle du groupe Cémoi (190 sal.), les relais électriques Celduc (95 sal.) et les transformateurs du même groupe (35 sal.), des ateliers de mécanique Isomécanique (45 sal.), Moreton (40 sal.), MDV (35 sal.), MCM (Ch.Mecal, 25 sal.); équipements de contrôle (RSAI, 35 sal.), outillage (Inedit, 30 sal.), métalleries Belleri (Formatubes, 35 sal.) et Charvin (25 sal.), traitement de surfaces (Isochrome, 30 sal.); de tissage (Thiollier, 45 sal.) et vêtements de signalisation T2S (Thiollier, 50 sal.); de maroquinerie et articles de voyage Sacar (45 sal.). Dans le tertiaire: centre d'appels MS Conseil (50 sal.), négoce Loire Matériaux (55 sal.), transports Sogranlotrans (95 sal.), Bert (70 sal.), BDF (40 sal.); supermarché Champion (70 sal.). La commune a aussi un étang avec port miniature, un golf municipal, un établissement d'enseignement adapté.