Soultzmatt

2 300 hab., 1 957 ha dont 1 135 de bois et 252 de vignes, commune viticole du Haut-Rhin dans le canton de Rouffach, 5 km à l’ouest du chef-lieu et 11 km au nord de Guebwiller, dans une échancrure du rebord des Vosges (Vallée Noble). La population est stable depuis la guerre. Quelques monuments se visitent: menhir de Langenstein, château de Wagenbourg, chapelle de Schaeferthal; la commune contient le grand cru Zinnkoepflé (68 ha); une fonderie de jantes en aluminium (SRF, 150 emplois); entreprise de spectacles Prodiv (35 sal.). Deux sources minérales sont exploitées: Nessel, depuis 1853 (pétillante, mais de faible production); Lisbeth, depuis 1922 (30 millions de bouteilles par an, moitié à la commune et moitié au groupe suisse Rivella, 35 sal.). De la source Lisbeth sort désormais une production d’Elsass Cola, imitation du Coca-Cola, qui vise 500 000 bouteilles par an…

Le territoire communal s’étend vers l’ouest, englobant l’ancien village de Winzfelden (musée lapidaire, ancienne mine de fer) et la plaine rectangulaire qui l'entoure, où se trouve aussi au sud le petit hameau de Thannwiller. Elle correspond à un petit fossé tectonique entre le massif ancien à l'ouest et un bloc de terrains triasiques à l'est, qui la sépare du bourg de Soultzmatt, porte la forêt communale de Soultzmatt et forme trois grosses collines distinctes. Le finage ne monte guère, au-delà, vers la montagne, où se déploie l'enclave de Rouffach. La pointe sud-ouest de la commune atteint toutefois 735 m sur les reliefs boisés qui encadrent ce bassin. Le col de Bannstein (483 m), au sud, donne accès à Buhl et au Florival. La ville est le siège de la communauté de communes du canton de Soultzmatt dite aussi de la Vallée Noble (4 400 hab., 4 communes), depuis 1993, avec label «station verte de vacances».