Stosswihr

1 400 hab., 2 640 ha dont 1 835 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Munster, incluse dans le Parc régional. Le village s'étire dans la vallée de la Petite Fecht, à 2 km en amont du chef-lieu. Son habitat se prolonge dans la vallée vers l'amont par les hameaux d'Amplersbach, Schweinsbach, Rosselwasen et Schmelzwasen, puis Saegmatt. Vers l'ouest, la vallée s'achève par deux cirques très accidentés bordés de rochers escarpés sous la crête que suit la limite régionale, le cirque de Frankental au sud, celui de l'Altenberg au nord, séparés par le haut relief des Trois Fours (1 258 m), où se pratique le ski nordique sur un large chaume. Le premier, où sont les rochers d’escalade de Martinswand, est dominé au sud-ouest et au sud par les sommets du Hohneck (1 363 m) et du Petit Hohneck (1 289 m).

Le Hohneck est accessible par la route et équipé d'uns station de ski, mais surtout du côté du département des Vosges. Le Petit Hohneck est un support de la station de ski du Gaschney (9 pistes et 4 remontées mécaniques) , dont le sommet, ou Gaschneykopf (1 086 m) est un peu plus à l'est. L'autre cirque porte sur sa crête nord-est la station de cure de l'Altenberg et la route D 417 qui mène au col de la Schlucht, ouvert à 1 139 m au nord-ouest du cirque. La réserve naturelle du Frankental-Missheimle couvre les deux cirques et s'étend au nord de l'Altenberg dans le haut bassin de l'Altenbach, où sinue la route de la Schlucht et où sont un centre de vacances et deux refuges, mais dont les formes de creusement glaciaire sont moins accusées.

Au nord, le finage de Stosswihr atteint le Tanet (1 292 m) puis sa limite descend rapidement vers le sud-est et le village, laissant à l'est la placeau ban de Soultzeren. La limite méridionale suit la crête entre les bassins des deux Fecht, par le col du Sattel (738 m) où est un autre centre de vacances. Stosswihr a aussi un musée de la guerre de 1914-1918; l'ancien sanatorium d’Attenberg est devenu un centre de cure médicale et clinique médico-diététique. La population est stable depuis 1962, en légère augmentation récente; mais elle atteignait 1 900 hab. en 1901.