Tahiti

Highslide JS

île de la Polynésie française dans l'archipel de la Société, la principale des îles du Vent et de loin la plus grande et la plus peuplée de tout le Territoire, puisqu'elle rassemble les deux tiers de ses habitants. Elle est située à 17°40'S, 149°30'O et mesure 1 043 km2, dont seulement 150 sont utilisés par l'habitat, les équipements et l'agriculture. Elle est formée de deux îles de tailles très différentes, accolées par l'isthme étroit de Taravao: Tahiti Nui (la grande), Tahiti Iti (la petite). La première est formée par un gros massif volcanique complexe, dominé par le mont Orohena (2 241 m) et dont la partie centrale correspond à un cratère (haut bassin de la Papenoo) encadré par les plus hauts sommets. La seconde forme au sud-est la péninsule de Taiarapu, correspondant à un volcan plus ancien, dont les sommets dominent aussi un haut cratère, mais dont la partie NO est également accidentée par un ancien cratère égueulé, dont il ne reste qu'une moitié, autour de Vairao.

Highslide JS

La première intrusion européenne connue fut celle de Wallis en juin 1767: mal accueilli, Wallis dut employer le canon pour se protéger. Bougainville, de passage quelques mois après en avril 1768, vit au contraire dans l'île une «nouvelle Cythère». Cook y débarqua en 1769 pour une observation de la planète Vénus. Les Anglais débarquèrent des missionnaires qui fondèrent Papeete, et considérèrent comme roi le chef de tribu le plus coopératif, Pomaré. La France réussit à s'imposer, déclara son protectorat en 1842; la reine Pomaré IV, un temps repliée à Raiatea, revint se soumettre à Papeete; en 1880, la reine Pomaré V remit son royaume à la France.

L'urbanisation principale s'est développée autour de Papeete, sur les côtes ouest et nord de Tahiti Nui. Une route fait le tour de toute l'île et a donné l'habitude de situer les villages en PK, c'est-à-dire en points kilométriques à partir de Papeete. Le peuplement est strictement périphérique, la frange cultivée est étroite en raison de la vigueur des pentes. Relief et circulations atmosphériques entraînent une dissymétrie climatique assez prononcée: la côte sous le vent, où vivent la plupart des habitants, est moins arrosée (1 500 à 2 500 mm par an), la côte est de Tahiti Nui et presque tout Tahiti Iti sont très humides, recevant plus de 3 000 mm par an, même à basse altitude, et jusqu'à 8 000 sur les sommets. Les températures moyennes sont supérieures à 23 °C sur les côtes, inférieures à 20 °C sur les crêtes et même à 14 °C sur les plus hauts sommets.

Quelques centrales hydroélectriques ont été équipées, mais l'essentiel de l'énergie vient de deux centrales thermiques au fuel qui sont à Papeete et Punaauia. Papeete est le chef-lieu de toute la Polynésie française, et, avec ses banlieues, dispose de son centre hospitalier (450 lits) et, de loin, de son principal port maritime et aéroport. La création d'Air Tahiti Nui, filiale d'Air Tahiti, a permis d'accroître la dimension internationale de l'aéroport, en assurant des liaisons par Airbus avec Paris par Los Angeles, New York, Sydney, Auckland, Tokyo et Osaka. La compagnie chilienne Lan, Air New Zealand, Hawaiian Airlines et Air France assurent aussi des liaisons régulières. En dépit de la concurrence de Moorea et de Bora-Bora, Tahiti a la principale concentration hôtelière de Polynésie, avec 1 200 chambres dans 17 hôtels classés dont plusieurs de luxe, des groupes Hilton, Intercontinental, Radisson, Starwood (Méridien). L'île est divisée en dix communes; les quatre communes les plus orientales sont à leur tour divisées en communes associées, ce qui fait un total de 19 communes pleines ou associées.