Terre-de-Bas

1 100 hab. (Saintois), 680 ha, commune de la Guadeloupe et chef-lieu du canton des Saintes dans l'arrondissement de Basse-Terre, qui compte aussi la commune de Terre-de-Haut. La commune correspond à l'île de même nom, de forme assez ramassée (3 km sur 4) et de relief accidenté. L'agglomération principale, Petites-Anses, est dans une petite plaine à l'extrémité occidentale, sous le Vent et la plus proche de Basse-Terre. Elle compte notamment un petit collège (80 élèves), et un seul hôtel (non classé). L'autre village est à l'opposé, à Grande-Anse, face à Terre-de-Haut, et proche de l'embarcadère de Pointe-à-Nègre. Une petite route (D 213) relie les deux villages, à la fois par la côte méridionale et par le relief au milieu de l'île où elle passe un col à 209 m. Une hélisurface est aménagée au sud, un parc de 7 éoliennes a été construit en 2005 (1,9 MW, 3 GWh/an). Le relief, où pointent plusieurs mornes, culmine à 293 m au morne Abymes. L'île est moins fréquentée que sa voisine et sa population est en déclin (1 800 hab. en 1967). Le chômage est élevé (36%) et le revenu bas (9 600 €, seulement 17% de ménages imposés); la commune a une petite centaine de résidences secondaires (14%); 240 de ses 260 habitants ayant un emploi travaillent sur place.