Thann

8 100 hab. (Thannois), 1 251 ha dont 870 de bois, sous-préfecture du Haut-Rhin à 20 km ONO de Mulhouse dans la vallée de la Thur. Le nom vient du sapin. Sa population a oscillé sans beaucoup changer au cours des 150 dernières années, entre 6 500 et 8 500 hab. La ville, dominée par les restes du château d'Engelbourg (panorama), a une collégiale des 14e-16e s. avec une flèche de 78 m de haut, des restes de fortifications, et un musée dans l'ancienne halle aux blés. Sans être parmi les plus belles villes alsaciennes, elle n'en figure pas moins avec Obernai dans la liste des «plus beaux détours».

Ses habitants disposent de deux collèges publics, d’un lycée général et d’un lycée professionnel, d’un institut médico-éducatif, d’un centre hospitalier (136 lits), d'une maison de retraite (Alsace Santé, 55 sal.). Le versant gauche de la Thur porte le grand cru de vigne de Rangen, le seul d’Alsace sur sols volcaniques, bénéficiant de leur couleur sombre et d’une exposition au sud.

Le bourg originel, qui reste le centre-ville, tasse ses maisons dans un rectangle qui occupe le débouché même de la vallée de la Thur dans la plaine. Hôpital, lycée et usines se serrent en amont, mais les activités industrielles forment une longue file dans la plaine le long de la rivière, qu'accompagnent voie ferrée et route, la Thur coulant juste au pied des reliefs orientaux. Les cités pavillonnaires d'habitation se sont étalées dans la plaine vers le sud, jusqu'aux abords de Lembach. Les unes et les autres débordent sur Vieux-Thann, qui forme la partie orientale de l'agglomération.

Thann fait partie du Parc régional, mais non Vieux-Thann. Vers le nord, le finage de Thann occupe le large vallon du Finsterbach , au fond duquel remonte l'habitat. Il atteint à sa pointe nord le Becherkopf (827 m). Au sud-ouest, le relief est tout aussi haut; le finage de Thann y englobe le vallon du Steinbyrunz, et monte à sa pointe sud-ouest jusqu'au Kuppelthannkopf (886 m).

L’agglomération, qui englobe à l’est Vieux-Thann et ses usines, et ne se sépare guère de celle de Cernay, est un vieux foyer d’industrie, relié à Mulhouse dès 1835 par la première voie ferrée d’Alsace. La commune même accueille les usines chimiques Potasse et Produits Chmiques (PPC, ex-Thann et Mulhouse, au groupe Albemarle, passée de 700 emplois à 270) et Millenium Chemicals (groupe Du Pont de Nemours, auparavant à Rhône-Poulenc, 250 sal.), travaillant notamment le titane; engrenages David Brown (Weco, 50 sal.), métalleries AIF (30 sal.) et AMS (25 sal.), bandes transporteuses Est Vulcanisation (20 sal.); ennoblissement textile Scheurer Loth (25 sal.), négoce de textiles Casal (40 sal.).; maçonnerie Lutringer Sillon (25 sal.); autocars Zimmermann (25 sal.); nettoyage Tounet (40 sal.), publicité Media Portage (60 sal.).

L'aire urbaine dite Thann-Cernay a 32 300 hab. selon l'Insee, l'unité urbaine 30 600. La communauté de communes du pays de Thann associe 21 communes et 20 800 hab. et Thann est le siège d'un Pays des Vallées de la Thur et de la Doller. L'arrondissement de Thann a 80 900 hab. (77 600 en 1999), 52 communes, 4 cantons et 52 487 ha. Le canton de Thann a 20 400 hab. (19 900 en 1999) et 11 communes sur 9 108 ha dont 4 557 de bois. Il s'allonge du nord au sud, le nord étant dans les Vosges de part et d'autre de la vallée de la Thur (communes peuplées de Willer-sur-Thur et Bitschwiller-lès-Thann), le sud dans la plaine et hors du Parc des Ballons, jusqu'au-delà du cours de la Doller.