Thannenkirch

510 hab., 460 ha dont 250 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ribeauvillé, 7 km au nord de la ville. Elle est la seule du canton entièrement en montagne, où elle occupe une petite clairière drainée par le Bergenbach qui descend vers Bergheim. Curieusement et en dépit des apparences, le nom ne vient pas à l’origine des sapins mais de sainte Anne: il était Sankt Annekirch au 17e s. et le t de sainte s’est joint à l’a d’Anne. «Station verte de vacances», la commune est incluse dans le Parc des Ballons; elle a un hôpital privé avec cure pour maladies respiratoires, restaurant Au Touring Hôtel (20 sal.). Sa population a augmenté de 60 hab. de 1999 à 2007. Son territoire est dominé à l’ouest par la crête du Taennchel, qui y culmine à 940 m au rocher des Géants, tandis qu’à l’est les reliefs relèvent du ban de Bergheim, et de celui de Rodern au nord.