Thourotte

4 960 hab. (Thourottois), 438 ha, commune de l’Oise dans le canton de Ribécourt-Dreslincourt, 4 km au SO du chef-lieu sur la rive droite de l’Oise au bord du canal et de la voie ferrée Paris-Saint-Quentin; elle a un collège public. Le siège de la communauté de communes des Deux Vallées est à Thourotte; elle réunit 16 communes (22 500 hab.). La population communale n’était que de 480 hab. en 1900; elle a fortement augmenté dans les années 1920 (2 000 hab. en 1926) et a poursuivi son ascension jusqu’en 1990; mais elle a perdu 450 hab. de 1999 à 2008. Le canal Seine-Nord-Europe devrait apporter à Thourotte une écluse et un quai de transbordement.

Thourotte est l’un des sites d’industrie lourde de l’Oise, avec les gros établissements du site de Chantereine de Saint-Gobain pour le verre plat (170 sal.), assorti d’un gros centre de recherche-développement (220 sal.) et d'une logistique (30 sal.), et la fabrique de verre Sekurit du même groupe (190 sal., contre 490 en 2005, et naguère plus de 1 000); plus la fabrique d’encres Coates Lorilleux (180 sal.), devenue Sun Chemicals (États-Unis), firme absorbée ensuite par le groupe japonais DIC (Dainippon Ink & Chemicals); chaudronnerie Vast (50 sal.); magasin Brico-Dépôt (65 sal.), travaux publics Eurovia (110 sal.) et Pivetta (50 sal.), nettoyage Propreté 2000 (210 sal.), traitement des eaux de la Lyonnaise (60 sal.).