Tignet (Le)

2 800 hab. (Tignetans), 1 126 ha dont 600 de bois, commune des Alpes-Maritimes dans le canton de Saint-Vallier-de-Thiey, 18 km au sud du chef-lieu par la route (6 km à vol d’oiseau) et 10 km à l’ouest de Grasse, au pied du talus qui limite au sud le plateau de Saint-Vallier. Le rebord du plateau fut le site d’un oppidum ligure auquel succéda un camp romain (castrum de Antinhaco). Prospère et bien cultivé en terrasses au 14e s. sous l’autorité des moines de Lérins, son terroir fut déserté aux 15e, 16e et 17e à la suite de la peste de 1348 et des attaques de pillards. La commune n’a eu que 290 hab. à son maximum du 19e s. (1851), 130 seulement autour de 1930. Elle croît surtout depuis 1970 et a passé les 2 000 hab. en 1991. Son finage s’étend vers le sud en direction de Tanneron et ses maisons se confondent avec celles de Peymeinade et de Spéracèdes. Le Tignet a une villa classée de Marcel Lods (1962) à structure métallique; supermarché Champion (70 sal.).