Tinqueux

10 600 hab. (Aquatintiens), 415 ha, commune du département de la Marne dans le canton de Reims-1, en banlieue ouest de Reims; son territoire est entièrement urbanisé et a reçu les échangeurs de l’A 4, de l’A 26 et de la N 31. Elle accueille un centre commercial avec hypermarché Carrefour de 320 salariés et 9 500 m2 , un collège et un lycée professionnel publics. La croissance de la population a été sensible pendant tout le 20e siècle, surtout dans sa seconde moitié: 450 hab. en 1900, 1 800 en 1950, 7 400 en 1968; le rythme a un peu ralenti depuis le passage aux 10 000 (sdc) en 1990 mais la commune a gagné 400 hab. de 1999 à 2008. Le maire est Jean-Pierre-Fortuné, chef d'entreprise, divers droite, également conseiller général du canton.

Tinqueux est une banlieue qui héberge de nombreuses entreprises, parmi lesquelles vient en tête le gestionaire d'autoroutes Sanef (460 sal.); imprimerie de journaux Hebdoprint (75 sal.); traitement des métaux Jean et Chaumont (, 35 sal.), profilés d'aluminium CAP (25 sal.); génie thermique Gayet (160 sal.) et Savelys (50 sal.), installations électriques SPIE (65 sal.). Dans les négoces, Comptoir général de la robinetterie (180 sal.), équipements d'automobiles TPA (65 sal.), surgelés NDA (40 sal.), matériel de manutention Jungheinrich (35 sal.). Sont ausi à Tinqueux les transports Bijot (110 sal.), travaux publics SPIE (65 sal.), aménagements paysagers Edivert (50 sal.) et collecte d'ordures Edinord (20 sal.), gardiennage E Protect (45 sal.), entreposage Epsilog (25 sal.), routage SAD (25 sal.); restaurant de luxe l’Assiette champenoise au château de la Muire (50 sal.), Novotel (50 sal.).