Torcy

3 100 hab. (Torcéens), 1 962 ha dont 292 de bois, commune de Saône-et-Loire dans le canton de Montcenis, 5 km au SSE du Creusot près de Montchanin. Son peuplement est en parti issu d’un programme de logements financé par la Communauté européenne du charbon et de l’acier en 1968; la commune est passée rapidement de 1 500 hab. en 1968 à 4 400 en 1975, 4 900 en 1982, puis sa population a diminué; elle a encore perdu 500 hab. entre 1999 et 2008. La ville a une fabrique de panneaux de bois Isoroy (120 sal.) au groupe portugais Sonae, et quelques ateliers: remorques Titan (25 sal.), constructions métalliques Techni Group (30 sal.); fromagerie Girard (40 sal.); bétons Ormapost (35 sal.), plastiques de bâtiment Polydec (20 sal.).

Elle a un centre commercial avec hypermarché Géant Casino (130 sal.); négoce de produits chimiques Brenntag (25 sal.), collecte et traitement des ordures Sita (50 sal.) et Creusot Montceau Recyclage (40 sal.). Torcy se signale aussi par une bifurcation ferroviaire, et surtout le grand lac de barrage de Torcy-Neuf (163 ha), aménagé en 1887 pour l’alimentation du canal du Centre, maintenant équipé pour l’aviron et prolongé par une zone humide (Znieff); le quartier d’habitation de Torcy-Lac est classé «zone urbaine sensible».