Trans-en-Provence

4 900 hab. (Translans), 1 699 ha dont 832 de bois, commune du département du Var dans le canton de Draguignan, 5 km au SSE du chef-lieu au bord de la Nartuby. Le centre-ville est à la bifurcation des routes vers Fréjus et vers Toulon. La commune offre un beau parc parc et un hôtel de ville du 18e s., des cascades et fontaines, et la curiosité d'un «puits aérien» expérimental construit en 1932 par le Belge Knappen en forme de coupole à multiples ouvertures et ailettes d'ardoises à l'intérieur, conçu pour fournir de l'eau par condensation de l'humidité atmosphérique, mais dont le rendement s'est avéré bien trop faible aussi loin de la mer. Elle abrite l'hypermarché Carrefour de Draguignan et un magasin Decathlon (40 sal.), des garages et cultive 54 ha de vignes; centre d'interconnexion électrique, lotissement du Peïcal au sud-est de la commune. La population communale avait légèrement décliné de 1 700 hab. vers 1870 à moins de 1 100 en 1936, mais elle croît depuis la guerre. Elle a augmenté de près de 600 hab. entre 1999 et 2007.