Tromelin

Highslide JS

île de l'ensemble des Éparses dans l'Océan Indien au NE de Madagascar, par 15°53'S et 54°31'E, la plus équatoriale et la plus orientale du groupe, à plus de 500 km de la Réunion. C'est une île de 1 700 m sur 700, d'à peine une centaine d'hectares, basse et plate (7 m au plus), d'origine corallienne mais sans lagon, couverte de sable blanc et défendue par des falaises et des récifs frangeants qui la rendent presque inabordable, sauf avec difficulté au nord-ouest. Elle est entourée de grandes profondeurs marines, de l'ordre de 4 000 m.

Découverte en 1722 seulement, elle fut alors nommée île de Sables. En 1761, un naufrage la peupla d'esclaves noirs rescapés, les survivants blancs ayant pu s'enfuir sur une embarcation de fortune; c'est seulement quinze ans après qu'une corvette commandée par Tromelin y aborda; il restait 7 femmes et un enfant… Il fallut attendre 1954 pour que l'État décide d'y installer, avec beaucoup de mal, une station météorologique.

L'île était juste assez longue pour une piste d'atterrissage qui court sur toute sa longueur, équipée aussi en 1954 et de 1 100 m de long. Elle porte un phare et une centrale éolienne au service de la station météo. Sans arbres mais couverte de broussailles, elle a de nombreux rats apportés par les bateaux, des tortues, des frégates et des fous, et elle est proclamée réserve biologique. Les températures sont relativement variables (moyennes mensuelles entre 20,7 et 25,4 °C) et les précipitations sont évaluées entre 1 000 et 1 500 mm par an.