Tronville-en-Barrois

1 670 hab. (Tronvillois), 1 264 ha dont 280 de bois, commune du département de la Meuse dans le canton de Ligny-en-Barrois, 5 km au NO du chef-lieu dans la vallée de l’Ornain et à 11 km au SE de Bar-le-Duc. C’est le site de la gare principale de l’agglomération de Ligny, sur la voie Paris-Strasbourg, et une petite cité industrielle. La grande usine est la tréfilerie Sodetal (400 sal.), qui fabrique des câbles pour pneus; issue en 1969 de Rhône-Poulenc, elle a été cédée en 1988 au groupe italien Redaelli Tecna, qui l’a vendue en 2008 à l’allemand Saarstahl; Rhovyl a une fabrique de fibres textiles synthétiques (50 sal.); appareils d’éclairage Technic Industries (30 sal.), mécanique Zalmeca (25 sal.).

Tronville, devenue «en Barrois» en 1891, n’avait alors pas 500 hab., mais est passée à 1 300 dès 1906, après un repli à moins de 1 000 de 1936 à 1954; sa population est montée à 2 400 en 1982, puis a diminué à nouveau. Elle vient de perdre 400 hab. de 1999 à 2008, une des plus fortes régressions du département. Ces fluctuations sont étroitement liées à celles des emplois du petit bassin de Ligny et Bar-le-Duc.