Valdahon

4 900 hab. (Valdahonnais) dont 120 à part, 2 551 ha dont 399 de bois, commune du département du Doubs dans le canton de Vercel-Villedieu-le-Camp, 6 km au SO de celle-ci et à 32 km ESE de Besançon, à 650 m, sur la route de Morteau et la voie ferrée. C’est le centre du camp militaire de Valdahon, ouvert en 1907, étendu sur 3 500 ha, qui occupe une grande partie de la commune et la déborde, mais laisse la petite ville en dehors.

Celle-ci vit surtout du camp, mais a aussi d'autres activités. Une usine d’abattage de porcs, La Chevillotte, emploie 60 personnes (500 porcs/jour, 10 000 t/an). Les autres principaux établissements sont la maçonnerie Batival (45 sal.), les panneaux de bois et habitations Gardavaud (60 sal.); plastiques Masterplast (20 sal.); magasin Super-U (60 sal.) et centre Leclerc (75 sal.); transports Faivre (40 sal.). L'horlogerie Technotime (90 sal. en 2005), issue de France-Ébauches, a toutefois disparu fin 2009.

La ville a un collège public. Le camp héberge depuis 2003 le 13e régiment du Génie, soit près d’un millier de personnes. Valdahon avait un millier d’habitants en 1911; sa population est montée à 3 800 en 1931, puis descendue à 1 500 en 1954; elle augmente assez régulièrement depuis. La ville est le siège de la communauté de communes du pays de Pierrefontaine-Vercel (44 communes, 18 500 hab.), ainsi que du Pays de même nom.