Val-de-Gris

nom adopté par la réunion des communes haut-marnaises de Neuilly-l'Évêque, Andilly, Bannes, Bonnecourt, Changey, Charmes, Châtenay-Vaudin, Dampierre, Frécourt, Lecey, Orbigny et Poiseul en 1972, et abandonné en 1984, chaque commune ayant repris son autonomie. Le nom est celui d'un vallon affluent de la Marne, dans laquelle il débouche à Rolampont, et qui est en grande partie occupé par le lac de Charmes.