Vendeuvre-sur-Barse

2 450 hab. (Vendeuvrois), 5 194 ha dont 2 397 de bois, chef-lieu de canton du département de l’Aube dans l’arrondissement de Bar-sur-Aube, 21 km à l’ouest de celle-ci. La bourgade est au contact de la Champagne humide et du plateau des Bars, sur la voie ferrée et la N 19; château des 16e-17e s. avec spectacle son et lumière et festival de la vigne; un collège public; établissement pour enfants handicapés (50 sal.).

Vendeuvre a une grosse fabrique de portes et fenêtres SMPA (330 sal., groupe Bruno Petit), une fabrique de vêtements pour enfants (VSV, 55 sal.) et un transporteur (Gamba et Rota, 125 sal.), plus quelques petits ateliers et négoces de fournitures industrielles Sorel Dictator (40 sal.), de matériel agricole Nodimat (30 sal.), d'installations de lavage Baroclean (30 sal.); supermarché Atac (30 sal.), installations électriques Ineo (45 sal.). La population communale avait augmenté entre 1954 (1 600 hab.) et 1982 (2 900) mais a un peu baissé depuis; elle a perdu 250 hab. entre 1999 et 2008. Vendeuvre anime une communauté de communes des Rivières, qui réunit 12 communes et 4 400 hab.

Le canton a 5 300 hab., 19 communes et 23 772 ha; sa partie occidentale est dans la forêt d’Orient, parsemée d’étangs. À l’est il est traversé par l’Aube, ornée de châteaux à Bossancourt (220 hab., 692 ha dont 293 de bois), 9 km au NO de Bar-sur-Aube, qui a un château du 18e s. avec parc comme à Trannes (270 Trannois, 1 011 ha dont 228 de bois), où le château de Beaulieu fut associé à une forge, et qui a gagné 80 hab. entre 1999 et 2008, soit 42%! Dans un vallon adjacent, à Dolancourt (150 Dolancourtois, 488 ha) a été établi le parc d’attraction de Nigoland (130 sal., 8 km au NO de Bar-sur-Aube).

Le finage d’Amance (270 Amançois, 2 288 ha dont 1 370 de bois), 8 km NNE de Vendeuvre, englobe une part de la forêt d’Orient et frôle le lac d’Amance, qui s’étale dans le canton voisin de Brienne-le-Château. Il avait été agrandi en 1825 par l'absorption de La Ville-aux-Bois-lè-Vendœuvre, qui avait alors une centaine d'habitants. La plus grande partie du canton est dans le Parc régional, à l’exception de plusieurs communes du haut revers de côte, tout au SE.

Au pied même de la côte des Bars, Bligny (210 Ébraugnais, 2 274 ha dont 1 159 de bois), 13 km au SO de Bar-sur-Aube, cultive la vigne (146 ha); son finage englobe la forêt de Bossican, sur le plateau, tandis que le château de même nom (17e-18e s.) se cache au fond d’un vallon. Meurville (180 Meurvillats 1 635 ha dont 758 de bois), un peu au nord de Bligny, a également un beau vignoble (157 ha), le premier du Bar-sur-Aubois.

Tout à l’ouest du canton à 6 km de Vendeuvre, La Villeneuve-au-Chêne (440 Villeneuvois, 1 094 ha dont 332 de bois) a une usine de céramique sanitaire (Allia, 90 sal., au groupe finlandais Metra par Sanitec), héritière d’une ancienne forge avec haut fourneau sur la voie ferrée de Troyes. Elle partage les longs étangs de Fort en Paille et du Parc aux Pourceaux avec sa petite voisine Champ-sur-Barse (32 hab., 712 ha dont 425 de bois), qui a extrait du fer pour les usines locales au 19e s.