Vendôme

3 000 hab., 27 ha, quartier du premier arrondissement de Paris; il est circonscrit par les rues des Capucines et Danielle-Casanova au nord, la rue de Rivoli au sud; la rue Saint-Roch à l'est, les rues Saint-Florentin et Richepance et le boulevard de la Madeleine à l'ouest. Il est traversé de l'ESE à l'ONO par la rue Saint-Honoré, du sud au nord par la rue de Castiglione, qui débouche sur la place Vendôme et accueille de grands hôtels. La place Vendôme a été conçue par Jules Hardouin-Mansart en 1699 et achevée en 1720. Elle porte le nom de l'ancien hôtel de la famille de Vendôme et s'est nommée à l'origine place des Conquêtes, puis place Louis-le-Grand; elle fut la place des Piques pendant la Révolution, la place Internationale durant la Commune.

Elle était entièrement bordée d'hôtels particuliers de l'aristocratie dès l'origine; elle est devenue le haut lieu de la joaillerie de luxe depuis l'installation de Boucheron en 1893, avec notamment Chaumet et Van Cleef et Arpels. Le ministère de la Justice y occupe l'hôtel de Bourvallais sur le côté ouest; le grand bâtiment du Crédit Foncier de France a un accès du même côté. Sur la façade nord-ouest se tient l'hôtel Ritz dans l'ancien hôtel de Gramont; ouvert en 1898, il offre 103 chambres et 56 suites et la pus grande piscine privée de Paris, un restaurant à deux étoiles Michelin (L'Espadon), et appartient depuis 1979 à Mohammed Al-Fayed. Au centre de la place se dresse la colonne de 44 m, commandée par Napoléon pour commémorer la victoire d'Austerlitz, élevée en 1810, ceinte d'une spirale de plaques de bronze sculptées et portant une statue de Napoléon; elle fut abattue par la Commune de Paris en mai 1871 puis reconstruite en 1876 aux frais du peintre Courbet, au motif qu'il avait été le délégué de la Commune à la Culture.

Vers l'est, le marché Saint-Honoré, installé en 1907 à l'emplacement d'un ancien couvent de jacobins, est devenu un grand immeuble de verre associant magasins, galeries et bureaux. Vers l'ouest apparaît le dôme de l'église Notre-Dame de l'Assomption, du 17e s. La Cour des Comptes a été installée en 1912 à côté, dans le palais Cambon de 1905; le petit musée des Lunettes et Lorgnettes est tout près. La rue Cambon joint la rue de Rivoli au boulevard de la Madeleine, où est le grand magasin des Trois Quartiers; elle abrite l'hôtel de Castille (luxe, 86 chambres) du groupe italien Starhotels.

La limite sud du quartier est donnée par le côté droit de la rue de Rivoli, particulièrement prestigieux avec ses grands hôtels Meurice depuis 1835, plusieurs fois rénové et appartenant au groupe britannique Dorchester, offrant 160 chambres et suites et un restaurant à trois étoiles du même nom, et Saint-James-Albany ouvert en 1853 dans l'ancien hôtel de Noailles (200 chambres et suites), au groupe immobilier France-Patrimoine, le salon de thé Angelina (180 places, créé en 1903 par un confiseur autrichien, depuis 2005 au groupe Bertrand, également propriétaire de Lipp) ou la librairie anglaise Galignani, à une famille d'origine italienne qui est dans la librairie et l'édition depuis 1520 et ouvrit une première librairie à Paris en 1801, et ce site en 1856. Un peu en arrière est l'hôtel-boutique de luxe Renaissance-Paris-Vendôme du groupe Marriott (97 chambres et suites) ouvert en 2006.

Rue de Castiglione, à l'emplacement d'anciens couvents, sont le Carré des Feuillants, un restaurant réputé (deux étoiles Michelin) et les hôtels de luxe Westin (440 chambres et suites), ancien Continental de 1848, vendu en 2005 par Intercontinental au groupe Dabicam de Singapour, qui l'a confié en gérance au groupe Starwood, et son voisin le Lotti (160 chambres) ouvert en 1910 par un ancien maître d'hôtel du Continental avec le soutien du duc de Westminster, passé en 1984 au groupe italien Jolly, lui-même intégré en 2007 au groupe espagnol NH ou Navarra Hoteles, et qui a 160 chambres et suites. Tout près mais rue Saint-Honoré, l'hôtel Costes, fréquenté par les personnalités médiatiques, a été ouvert en 1996 (82 chambres de luxe). Les métros des Tuileries, Concorde et Madeleine sont aux angles du quartier Vendôme, qui avait 7 400 hab. en 1954, 4 200 en 1975.