Vénéon (le)

cours d'eau en Oisans, long de 34 km. Ce torrent de montagne coule dans une large vallée modelée par les glaciers. Il naît dans la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, où il sort des glaciers de la Pilatte sous les Bans, et du glacier du Chardon. Il est grossi à la Bérarde par des apports venant de la Barre des Écrins à l'est (glacier de la Bonne Pierre) et de la Meije au nord (torrent des Étançons), puis coule vers l'ouest, reçoit d'autres torrents dont la Muande qui vient du sud, s'oriente vers le NO à partir du village de Saint-Christophe où il accueille à droite le torrent du Diable, passe à Venosc, reçoit encore à gauche les eaux du Lauvitel puis rejoint la rive gauche de la Romanche à l'entrée de la plaine de Bourg-d'Oisans, sous le village perché de Villard-Notre-Dame. Une réserve naturelle nationale de la Haute Vallée du Vénéon a été délimitée autour de la Bérarde, sur 90 ha, ainsi qu'une réserve naturelle intégrale au Lauvitel, les deux dans le parc national des Écrins, qui englobe les trois quarts du bassin du Vénéon. Celui-ci n'est accessible par la route qu'à partir du Bourg-d'Oisans; la route va jusqu'à la Bérarde; il est partiellement traversé par le GR 54, qui passe à Venosc. La station des Deux-Alpes est très proche de Venosc, mais dans le bassin de la Romanche.