Ventabren

4 600 hab. (Ventabrennais), 2 632 ha dont 1 500 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Pélissanne, 13 km à l'ouest d'Aix-en-Provence. Ventabren a une réputation de «village de caractère» pour son ancien village perché; ruines du château de la Reine Jeanne (12e s.), musée archéologique, vestiges d'un ermitage du 9e s.; beau moulin à vent pour le service des eaux, reconstruit en 1967. La commune est limitée au sud par le cours encaissé de l'Arc, qu'enjambe l'aqueduc de Roquefavour (1842-1847), de 375 m de long et trois rangées d'arcades d'une hauteur maximale de 83 m, partagé avec la commune d'Aix-en-Provence et construit pour le canal de Marseille. La commune est traversée d'ouest en est par l'A 8 et du nord au sud par la ligne ferroviaire à grande vitesse; châteaux Noir et Blanc à l'est, Intermarché (45 sal.). Ventabren, qui avait 1 800 hab. en 1846, était descendue à 790 hab. en 1936 puis a perdu en 1950 la commune de Coudoux; sa population est alors tombée à 500 hab. Mais elle croît vigoureusement depuis 1970, a atteint 2 700 hab. en 1982 et a encore gagné 300 hab. de 1999 à 2005.