Verberie

3 790 hab. (Sautriaux), 1 505 ha, commune de l’Oise dans le canton de Pont-Sainte-Maxence, 10 km à l’est du chef-lieu sur la rive gauche de l’Oise au confluent de l’Automne. La ville contient le château d’Aramont (17e s., refait au 19e) sur les fondations d’un très grand château carolingien; église romane à clocher latéral fortifié du 16e s. et portail flamboyant, nécropole nationale; grand viaduc ferroviaire du TGV à la traversée de l’Oise, sur plus de 1 500 m. On a trouvé dans la commune des restes préhistoriques magdaléniens, et les traces d’une grande maison gauloise, qu’une maquette reproduit au musée Vivenel de Compiègne.

Verberie a un collège public, une grosse usine Poclain du groupe CNH (Case-New Holland, 430 sal.) et des ateliers de mécanique Erode (25 sal.), de réparation navale Shi Services (20 sal.), d’articles en caoutchouc Francem (35 sal.), ADC (35 sal.) et Jasai (30 sal.); taille de pierres Flamespace (20 sal.); transports Amex (25 sal.), services aux entreprises Explorex (35 sal.), maçonnerie Rivolta (30 sal.). Le nom de Sautriaux (ou Sautriots) vient d’un jeu médiéval traditionnel, où deux enfants enlacés descendaient la pente vers l’Oise en roulant en boule. La population communale n’a augmenté que lentement, avant de faire un saut entre 1990 (2 600 hab.) et 1999; elle s’est accrue de 480 hab. entre 1999 et 2008.