Verdon (le)

cours d’eau des Alpes du Sud et de Haute-Provence, long de166 km et le principal affluent de la Durance. Il naît sous le col d’Allos et descend d’abord vers le sud par Colmars et Saint-André-les-Alpes. Il alimente ensuite le grand lac-réservoir de Castillon puis le plus petit lac-réservoir de Chaudanne. Il tourne alors vers l’ouest, passe dans la clue de Castellane; reprenant une direction nord-sud après la Porte de Saint-Jean, il reçoit à gauche le Jabron, puis franchit la clue de Carajuan et, à partir du Point Sublime, s’enfonce en gorge dans le Grand Canyon du Verdon; il y reçoit encore à gauche l’Artuby sous les Balcons de la Mescla. Il oblique vers le nord-ouest sous la Corniche Sublime, et sort du canyon dans les eaux du très grand lac de barrage de Sainte-Croix. Il descend ensuite vers l’ouest, passe le petit lac de barrage de Quinson complémentaire du précédent, traverse le fossé de Quinson, s’enfonce dans les Basses Gorges du Verdon puis nourrit le lac d’Esparron, retenu par le barrage de Gréoux. Il reçoit à droite le Colostre, traverse Gréoux-les-Bains, passe devant Vinon-sur-Verdon et sa centrale électrique et conflue avec la Durance sous le château de Cadarache.

Le Verdon joue un très grand rôle dans l’approvisionnement en eau des villes et des campagnes provençales. Du secteur du lac d’Esparron partait déjà dès 1876, en direction d’Aix-en-Provence, l’ancien canal du Verdon, construit par des bagnards, maintenant désaffecté mais dont il reste des galeries et quelques biefs entretenus comme patrimoine rural. C’est de ce lac que sort la branche maîtresse du canal de Provence en direction de Rians puis vers Aix et au-delà, ainsi et surtout que vers Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, puis Marseille ou Toulon et les Maures; v. Provence (canal de). De plus petits secteurs d’irrigation sont sur la rive gauche dans le fossé de Quinson et, plus en amont et au nord, dans le bassin de Riez du plateau de Valensole, à partir du lac de Sainte-Croix. Le bassin-versant du Verdon occupe 1 900 km2. Le débit moyen annuel à Vinon est de 27m3/s, ce qui correspond à un débit spécifique de 15 l/s/km2 et une lame d’eau annuelle de 470 mm; mais le débit mensuel varie de 10 m3/s en août à 48 en mai, soit un rapport de 1 à 5. La communauté de communes du Haut Verdon-Val d’Allos est un groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence associant 6 communes et 1 800 hab. et siégeant à Beauvezer. La communauté de communes du Moyen Verdon est un autre groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence réunissant 17 communes et 4 300 hab.; le siège est à Saint-André-les-Alpes. La communauté de communes Luberon-Durance-Verdon est un groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, associant 8 communes (25 100 hab.) dont Manosque, Gréoux-les-Bains et Vinon-sur-Verdon. Le siège est à Manosque. La communauté de communes Verdon-Mont Major est un groupement intercommunal du département du Var qui réunit 5 communes et 6 800 hab. et siège à Ginasservis.