Vieux-Fort

1 800 hab. (Vieux-Fortains), 724 ha, commune de la Guadeloupe dans le canton de Trois-Rivières, juste à l'ouest de celle-ci. Cette petite commune tient sous les monts Caraïbes l'angle méridional de Basse-Terre, qui s'achève par les pointes Launay et du Vieux Fort. Sa position, le vieux fort de 1635, un phare, un centre de broderie et des arts et textiles au fort l'Olive et les horizons des monts Caraïbes, culminant à 687 m au Vent Soufflé, en font un lieu visité; la population résidante elle-même est en légère augmentation (1 600 hab. en 1999). Le relief escarpé contraint les habitations à rester proches du littoral au sud, autour des hameaux de Beau-Soleil, Beauséjour, et Blondeau qui est à la limite de Trois-Rivières; la côte exposée à l'ouest est presque vide. La route D 3 longe la côte. Très peu d'emplois sont proposés sur place: 180, pour une population de 1 100 travailleurs (et 200 chômeurs); les revenus sont un peu au-dessus de la moyenne (16 000 €, 31% de ménages imposés).


Vieux-Fort (le)

v. Sainte-Rose