Vignemale

le plus haut sommet des Pyrénées françaises, sur la crête frontière à la limite des bassins du gave de Cauterets et de Gavarnie, et des deux communes correspondantes. Il monte à 3 298 m (Pique Longue), dans des roches primaires très indurées. De son flanc droit descend, un peu, la seule langue glaciaire des Pyrénées françaises, le glacier d'Ossoue. Deux refuges gardés sont à ses abords, celui des Oulettes de Gaube au nord, côté Cauterets, et le Bayssellance côté Gavarnie. Le Vignemale a été gravi en 1838, pour la première fois enregistrée. Par la suite il attira le comte Henry Russell, original explorateur d'origine irlandaise catholique, né à Toulouse en 1834 d'une mère française et mort à Biarritz en 1909, et qui avait bourlingué jusqu'en Océanie; il s'était pris de passion pour les Pyrénées et a été l'un des fondateurs de la société Ramond; familier du Vignemale, il l'avait gravi en 1861, et en avait réussi la première hivernale en 1869; il y a fait creuser entre 1881 et 1893 sept grottes, la dernière à 18 m seulement du sommet; il aimait y séjourner et recevoir, et réussit même à obtenir du préfet la concession à ferme du Vignemale pour 99 ans et un franc, à compter du 1er janvier 1889…