Vignoble (le)

partie de l’Alsace, perçue comme une contrée originale par ses paysages et ses productions. Le Vignoble alsacien s’étend sur 120 km du sud au nord le long du versant oriental des Vosges; il est continu de Thann à Molsheim, discontinu plus au nord. Il occupe principalement les pentes des collines sous-vosgiennes, sur des sols mêlés bénéficiant de la présence de calcaire, de colluvions et d’éboulis, voire d’alluvions des vallées vosgiennes.

Le Vignoble intéresse 120 communes, et la vigne y occupe 14 500 ha, où 6 000 récoltants produisent environ 1 200 000 hectolitres en année moyenne (92% en blanc, 83% en AOC). L’AOC, fixée en 1975 et 1992, se divise en alsace (82 à 84%), alsace grand cru (4 à 5%, en diminution) et crémant d’alsace (12 à 13%, en croissance). Elle se fonde sur des cépages, le riesling (23% des surfaces), le pinot blanc (20%), le gewurztraminer (18%), le sylvaner (17%), le pinot noir (8%), le tokay-pinot gris (7%), le muscat (3%) et un peu de klevner à Heiligenstein; l’edelzwicker est un assemblage issu de plusieurs de ces cépages.

Le produit annuel, de l’ordre de 500 millions d’euros, représente 40% du produit agricole total de l’Alsace. Un quart environ est exporté; 38% des vins sont vendus par des négociants et autant par des coopératives, 24% par des propriétaires-récoltants, au total environ 1 000 vendeurs. Les noms de cépages et les noms de marques sont mis en avant, non les domaines ou les terroirs, sauf dans le cas des 50 grands crus, strictement délimités sur le terrain et dénommés selon le lieu-dit, qui occupent en théorie 12% de la surface mais ne produisent que 3% du volume annuel; les grands crus n’acceptent que les cépages riesling, gewurz, tokay et muscat.

Une Route des Vins longue de 170 km zigzague dans le Vignoble entre Thann et Marlenheim. Six grandes fêtes et foires du vin se tiennent à Ammerschwihr, Molsheim, Guebwiller, Barr, Ribeauvillé et Colmar. Le centre marchand du Vignoble est Colmar et la partie la plus dense s’étend entre Eguisheim et Barr, les communes les plus renommées étant Turckeim, Riquewihr, Ammerschwihr, Bergheim et Heiligenstein. Les villages fleuris et d’apparence cossue sont très visités, les façades des maisons souvent peintes, les enseignes et affiches abondent. Une confrérie est installée au château de Kientzheim et distribue ses récompenses annuelles. En fait la vigne va jusqu’aux abords de la frontière septentrionale, autour de Cleebourg.