Villars-les-Dombes

4 300 hab. (Villardois), 2 465 ha dont 244 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Ain dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse, 28 km au SO de la préfecture sur la route de Lyon (N 83) et la voie ferrée (gare). C'est une ancienne seigneurie. La commune a un collège public et propose un parc ornithologique de 23 ha dans les étangs au sud du bourg, très visité (200 000 entrées par an) au sein d'une réserve naturelle de 380 ha, et pas moins de 5 terrains de golf; festival des cuivres en été. Villars est un centre de pêche et de chasse, avec des ateliers de traitement des poissons; maison de retraite (55 sal.).

La plus grosse entreprise est Axe Froid (transports frigorifiques, 150 sal.); les transports Brevet occupent 70 sal., Ceretrans 45 sal. Villars a aussi une fabrique de cosmétiques du groupe Favre (30 sal.), la fromagerie du Colombier (groupe Unicopa, 75 sal.), une maçonnerie (Guillermin, 35 sal.), deux supermarchés U (60 sal.) et Champion (20 sal.), des négoces de matériel agricole (Girard, 30 sal.) et de grains (Ceregrain, 50 sal.). Le nom de la commune a été complété en 1952. Villars avait alors 1 300 hab.; elle est passée à 2 300 en 1975 et poursuit sa croissance. La ville est le siège de la communauté de communes du Centre-Dombes, qui groupe 13 communes (14 300 hab.).

Le canton a 8 800 hab., 10 communes, 18 099 ha dont 1 776 de bois. Il s'étire le long de l'axe de Lyon à Bourg et abonde en étangs. À Bouligneux (300 Boulignards, 2 609 ha dont 209 de bois), 4 km au NO du chef-lieu, belle maison forte du 14e s. à douves. À l'extrême sud-ouest, Monthieux (590 hab., 1 075 ha), 9 km SO de Villars, a un ancien château de brique refait au 19e et au 20e s., et un ensemble de trois terrains de golf (220 ha) au Breuil; hôtel du Gouverneur (30 sal.). La commune n'avait que 190 hab. en 1962 (400 autour de 1900).

À l'autre bout du canton, Saint-Paul-de-Varax (1 200 Varaxois, 2 597 ha dont 449 de bois), à 14 km de Villars et autant de Bourg, a une église romane, un château du 14e s. très remanié jusqu'au 20e, un musée Louis Jourdan consacré aux œuvres du peintre (1872-1948), né à Bourg-en-Bresse; base de loisirs de 34 ha, évidemment avec étang; un atelier de traitement de surface Electrolium (40 sal.) et un centre d'aide par le travail avec maison d'accueil spécialisée. La population communale croît (710 hab. en 1968).