Villefagnan

1 070 hab. (Villefagnanais), 2 365 ha, chef-lieu de canton du département de la Charente dans l'arrondissement d'Angoulême, 10 km à l'ouest de Ruffec; le nom équivaut à «ville fangeuse». Le village a un collège public, un château des évêques de Poitiers, à deux tours rondes, une église à trois nefs des 12e et 15e s., un musée rural des arts et traditions; le moulin à vent des Pierres Blanches, restauré, se visite comme un écomusée. La population a peu varié depuis 1950, mais a connu un creux autour de 1980 (970 hab.) et légèrement repris depuis. La communauté de communes du pays de Villefagnan, dont le siège est au chef-lieu, compte 16 communes, 3 500 hab., 15 800 ha.

Le canton a 5 700 hab., 20 communes, 21 682 ha dont 2 032 de bois; il est limitrophe des Deux-Sèvres, piqueté de petits bois au nord-est sur l'argile à silex, et de campagnes plus ouvertes au sud-ouest sur la terre de groie du plateau jurassique. Tout au nord à la limite de la Vienne, Montjean (270 Montjeannais, 801 ha) et Londigny (250 Londinois, 967 ha), à 10 km NNE du chef-lieu, sont séparées par la petite vallée de la Péruse (ou Péruze) qui descend vers le sud-est en direction de la Charente. Montjean prépare une Maison du val de Péruse dans une maison du 16e s., avec un observatoire de la faune et de la flore et un jardin des sens. À Londigny se voient le château du Breuil, du 15e s., à grosse tour carrée, et le château du Peux, du 19e s., dans le néogothique inspiré de Viollet-le-Duc; église du 12e s. à clocher-mur.

Bernac (450 Bernacois, 846 ha), 9 km ENE de Villefagnan, proche de Ruffec, a coutume d’organiser des concours de tracteurs et de labours et propose une collection privée de tracteurs; beau pigeonnier octogonal sur piliers; la Péruse s’y perd dans une vallée sèche à écoulements souterrains. La Faye (610 Fagusiens, 1 344 ha), 6 km à l’est de Villefagnan et 4 km à l’ouest de Ruffec, a un négoce de matériaux (Mourier 3M, 45 sal.) et a reçu en 2010 un parc de 6 éoliennes (12 MW) de la société Voltalia, partagé avec avec La Chèvrerie (150 Chévriens, 461 ha), qui est juste au nord.

Raix (150 Raixois, 687 ha), 3 km au SE de Villefagnan, conserve une église romane classée du 12e s. et un château du 16e s. avec jardin à la française. À 2 km au SE de Raix, à Courcôme (440 Courcômois, 1 944 ha), se voit une église classée des 11e-12e et 15e s. avec un gros clocher, une couverture de lauzes et des chapiteaux ornés; dolmen de Magnez au sud-ouest. Salles-de-Villefagnan (350 hab., 1 283 ha) occupe l'angle sud-est du canton, entre la N 10 à l'est et la voie ferrée à l'ouest; elle a plusierurs hameaux le long de la N 10 et accueille les deux parcs éoliens de Combusins au sud-est (5 mâts, 12,5 MW) et Jaladeaux au nord-est (4 mâs, 10 MW) tous deux à ABO-Wind.

À l’ouest de Villefagnan à 2 km, Empuré (120 Empuréens, 837 ha) a une petite église romane classée, et une maison du 16e s. À 7 km ONO du chef-lieu, Paizay-Naudouin-Embourie (400 Paizéens, 2 542 ha) résulte d'une fusion de 1973 entre Paizay-Naudouin et Embourie mais a perdu 40 hab. depuis 1999; chantier de fouilles sur un site gallo-romain à Embourie; château de Saveille, entouré de douves, en partie gothique et renaissance (15e-16e s.), à deux tours rondes en poivrières.