Villemandeur

6 700 hab. (Mandeurais) dont 410 à part, 1 146 ha, commune du Loiret dans le canton d’Amilly, en banlieue sud de Montargis. Elle a atteint pour la première fois les 1 000 hab. en 1928 et en avait 1 600 en 1954, puis a crû régulièrement ensuite. La commune abrite à l'ouest, dans la vallée du Solin, les châteaux de Lisledon (17e s., réceptions et séminaires) et de Plateville (14e, 18e et 19e s.). Elle a un lycée professionnel public (Durzy, techologies industrielles), une maison de retraite, une petite zone industrielle et des productions très variées: étiquettes Gouzy (40 sal.); vêtements et accessoires de sports FLS (France Luxury Shirt, 45 sal.); instruments de mesure et de contrôle Sofraser (35 sal., viscosimètres, repris en 2008 par son directeur Luc Bellière), étirage à froid Somega (30 sal.) et Mpmo (25 sal.), gaines de ventilation Eurogaine (20 sal.), maintenance industrielle Action-Groupe (35 sal.); installations électriques Ineo (70 sal.).

Le tertiaire est représenté par le travail temporaire Adecco (150 sal.), la gestion comptable Orcom (50 sal.), le cabinet de géomètres-expert Geomexpert (60 sal.); un Intermarché (45 sal.), magasins de bricolage Hannibal (45 sal.), Conforama (40 sal.), négoces de quincaillerie Suard-Bellemon (35 sal.) et A. Robert (45 sal.); publicité Mediapost (50 sal.) et Adrexo (60 sal.). Dans les autres domaines émergent la maçonnerie P. Revil (65 sal.) et la peinture en bâtiment Neyrat (35 sal.); transports urbains de Montargis (Keolis, 50 sal.); horticulture et espaces verts Mathieu Frot (30 sal.), miels Villeneuve (35 sal.).