Villers-Farlay

520 hab., 1 004 ha dont 393 de bois, chef-lieu de canton du Jura dans l’arrondissement de Dole, 14 km au nord d’Arbois dans la plaine de la Loue. La commune avait deux fois plus d’habitants au début du 19e s. et se tient aux alentours de 400 hab. depuis 1950; elle s'est accrue de 80 hab. entre 1999 et 2008; four de tuilier gallo-romain, motte féodale.

Le canton a 4 200 hab. (3 600 en 1999), 16 communes et 8 026 ha dont 3 308 de bois; limitrophe du département du Doubs, il fait partie du «val d’Amour» et a été tranféré en 2006 de l'arrondissement de Lons-le-Saunier à celui de Dole; la Loue marque à peu près sa limite nord, et sa partie méridionale est très boisée. Chamblay (420 Chamblaysiens, 1 382 ha dont 686 de bois), 3 km à l’ouest du chef-lieu, est le siège de la communauté de communes du Val d’Amour, qui groupe 24 communes, 8 900 ha; maison de retraite les Opalines (50 sal.); la Confrérie des radeliers de la Loue y maintient une tradition de l’ancienne navigation (fêtes).

À l’est du canton, Port-Lesney et Mouchard attestent du rôle de passage qu’ont pu tenir ces lieux à l’une des entrées du Jura, sur la route du sel et à proximité d’Arc-et-Senans. Port-Lesney (600 Lénipontains dont 65 à part, 1 091 ha dont 521 de bois), ancien Portu de Leigney écrit à tort Port-Lesnay par l’IGN, est sur la rive gauche de la Loue à son entrée dans la plaine de la Chaux; il eut pour maire Edgar Faure, de 1947 à 1970; c’est un petit centre de tourisme, avec une base de loisirs et un bon équipement hôtelier, dont le château de Germigney (35 sal.); coopérative fromagère, négoce alimentaire Naturalim (30 sal.). Sa population s'est accrue de 110 hab. de 1999 à 2008.

Mouchard (1 300 Muscadiens, dont 160 à part, 618 ha dont 253 de bois) est un carrefour routier et ferroviaire, un peu déchu néanmoins et qui a perdu 150 hab. de 1999 à 2008; on y trouve un lycée des métiers du bois (lycée professionnel privé) et l’Institut de formation des Compagnons du Tour de France (internats); plâtrerie Filippi (40 sal.). La commune s’est agrandie en 1972 en absorbant Gémery, à l’ouest; elle maintient à peu près le même niveau de population depuis 1931, au-dessus de celui du 19e s.

La petite Grange-de-Vaivre (60 Grangeats, 174 ha) est en face de PorLesney sur la rive droite de la Loue; charpente ALD (20 sal.), coopérative fromagère. Cramans (500 Cramantiers, 813 ha dont 341 de bois), 3 km au NE du chef-lieu au bord de la Loue, a une fabrique de palettes de bois (Jacquot-Baudier, 20 sal.) et un centre d’aide par le travail; elle a gagné 60 hab. après 1999. Chamblay (420 Chamblaysiens, 1 382 ha dont 686 de bois), 4 km à l'ouest du chef-lieu, a un finage boisé au sud, et de part et d'autre de la Loue au nord; château de Clairvans avec maison de retraite à l'ouest