Vitteaux

1 100 hab., 2 070 ha dont 282 de bois, chef-lieu de canton de la Côte-d'Or dans l'arrondissement de Montbard, 34 km SSE de Montbard au bord de la Brenne. Cette petite bourgade-carrefour est dotée de maisons anciennes, de halles du 13e s., de restes de fortifications, d'une église romane du 12e s.; musée archéologique (site préhistorique), et le seul hippodrome du département (courses). Un ancien hôpital est devenu maison de repos et moyen séjour (24 lits); collège public, atelier-école de reliure-dorure. On cultive alentour une spécialité de prunes jaunes, dont on tire des pruneaux séchés. La population de la commune a diminué depuis le tout début du 19e siècle (2 000 hab.) jusqu'en 1962 (970 hab. sdc), et légèrement remonté depuis.

Le canton a 3 300 hab., 28 communes et 26 268 ha dont 4 116 de bois; il se déploie sur les plateaux de part et d'autre de la vallée de la Brenne, dépassant au SO la vallée de l'Armançon, que suivent le canal de Bourgogne et l'autoroute A 6, et à l'est la vallée de l'Ozerain, très discrète au contraire. À Posanges (65 hab., 580 ha), 3 km en aval de Vitteaux, château du 15e s.; à Arnay-sous-Vitteaux (120 hab., 1 214 ha), 7 km au NO de Vitteaux, parc zoologique de l'Auxois avec attractions; à Saffres (120 hab., 1 243 ha dont 391 de bois), 5 km en amont de Vitteaux, dans un profond vallon en forme de cuve, château ruiné, rochers d'escalade (avec école) et vol libre. Massingy-lès-Vitteaux (90 hab., 927 ha dont 202 de bois), 5 km à l'est du chef-lieu, a une maison de convalescence. La communauté de communes du canton de Vitteaux correspond exactement au canton et siège au chef-lieu.