Walck (La)

1 200 hab., 68 ha, commune du Bas-Rhin à l’extrême sud du canton de Niederbronn-les-Bains. Le village est sur la rive gauche de la Moder au confluent du Rothbach. Il est face à Pfaffenhoffen dont il constituait à l'origine un faubourg d'outre-pont, en patte d'oie. La Walck n'est d'ailleurs apparue comme commune qu’en 1847, à partir de Bitschhoffen, ce qui explique la très faible étendue de son territoire. Ce fut un centre d'industrie de la chaussure au 19e s, qui a perdu récemment des fabriques prestigieuses (Salamander, Adidas, Leopold) mais dont subsistent deux usines de chaussures de sécurité Lemaître (FAC, 60 sal.) et Heckel (60 sal.), toutes deux au groupe allemand Uvex. Le village a des restes de fortifications et des maisons anciennes, un collège public. Vers le nord-est, l'habitat s'est étendu sous forme d elotissements dans le quartier Plein-Soleil, qui fait le lien avec Bitschhoffen. Le nombre d’habitants plafonnait depuis les années 1970 mais a augmenté de près de 200 hab. entre 1999 et 2007.