Wattwiller

1 800 hab., 1 361 ha dont 670 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Cernay, 3 km au nord de la ville. Elle est connue par sa source minérale sulfurée calcique, surtout depuis que celle-ci a été reprise en 1993 par le groupe Danone comme eau de table de haut de gamme (50 millions de litres par an); elle a été cédée en 2004 au groupe belge Spadel (également titulaire en France des eaux de Saint-Amand) et emploie 50 personnes. La Fondation F. Schneider, qui possède une forte part des actions et investit dans le mécénat artistique, crée à Wattwiller un centre d’art contemporain.

Le village, aux rues en damier, est sur le plan incliné du piémont au débouché d'un petit vallon et s'est étoffé de lotissements, surtout vers l'est (Saint-Sébastien). Le ban communal, inclus dans le Parc régional, dépasse au sud-est la voie rapide N 83. Au nord-ouest, il monte jusqu’au Vieil Armand (956 m) et au cimetière national du col du Silberloch (908 m) et atteint à l'ouest le Molkenrain (1 125 m). La maison familiale d'Hirtzenstein, centre de vacances sur le site d'un ancien château de l'abbaye de Murbach, est sur ses pentes derrière le rocher du Quartzite. La population augmente nettement depuis les 880 hab. de 1962.