Wimereux

7 600 hab. (Wimereusiens) dont 170 à part, 771 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton NO de Boulogne-sur-Mer, juste au nord du chef-lieu sur la côte. Son centre est à 5 km de celui de Boulogne à l'embouchure du Wimereux. Station balnéaire lancée au milieu du 19e siècle comme hameau de Wimille, elle est devenue une commune en 1899. Elle avait 1 100 hab. en 1901, 2 500 dans les années 1930, 3 700 en 1954 et elle poursuit sa croissance. Elle affiche 1 100 résidences secondaires (26% des logements) et 380 places de camping (trois terrains) mais seulement 80 chambres d’hôtel (cinq hôtels dont l'Atlantic, 35 sal.).

Elle a perdu son ancien casino, remplacé par une Maison de la recherche en environnement naturel, créée en 1998 par l'Université du littoral Côte d'Opale. Ville fleurie (trois fleurs), elle laisse voir son architecture de la Belle Époque et des débuts du 20e s., les jardins de la baie Saint-Jean, sa digue de mer. Le finage communal va au nord jusqu'à l'embouchure de la Slack et conserve le château d'Honvault (13e au 20e s.) et le fort de la Crèche en mer (1803) et les ruines du fort de Croÿ (18e s.). Elle a une entreprise de peinture (PVR, 40 sal.) et une maison de retraite.

La commune offre un camping municipal (160 places), un golf et accueille une station marine de l'université de Lille. Celle-ci est l'héritière d'un laboratoire de zoologie marine qui remonte à 1900 et d'un institut de biologie maritime à la pointe aux Oies, où subsiste une forêt fossile; les premières recherches y datent de 1874 et l'institut a été ouvert en 1899; détruit pendant la dernière guerre, il a été rouvert en 1960 comme Institut de biologie maritime et régionale de Wimereux et transformé en 1981 en Station marine de Wimereux pour élargir son champ à l'océanographie, avec plus de 50 personnes.


Wimereux (le)

petit fleuve côtier de 22 km de long en Boulonnais. Il vient de Colembert et descend droit vers l'ouest, passe par Pernes-lès-Boulogne et Wimille et débouche dans la Manche à Wimereux.