Wisches

2 200 hab., 1 925 ha dont 1 300 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Schirmeck, à l’extrémité aval, 18 km au SO de Molsheim dans la vallée de la Bruche. Le nom vient du latin vicus, hameau. Elle groupe plusieurs établissements productifs: fabrique de mobilier métallique Steelcase ex-Strafor (190 sal.); saumon fumé Delabli (groupe islandais Alfesca ex-SIF, 210 sal., qui possède aussi Delpierre, Labeyrie, Blini); verrerie Vertal (60 sal.), céramique de synthèse Varicor (40 sal.), mousses de plastique Sapronit (60 sal.), corderie Schoeller (35 sal.), scierie La Moulure vosgienne (25 sal.); transports Xenitrans (45 sal.).

L'habitat est formé de trois noyaux principaux. Le village de Wisches s'aligne au pied du versant de rive gauche, là où la plaine de la Bruche est la plus large et près du confluent du Netzenbach qui vient du nord-ouest. Il se complète des habitations de Netzenbach, très étirées dans la vallée encaissée de l'affluent, et dans un vallon annexe. Au sud-ouest, la commune inclut le village d'Hersbach, tassé et allongé au pied du versant de rive gauche comme le premier, mais face à Russ, et prolongé au sud-ouest par le hameau de la Cosse au débouché d'un petit vallon. La zone industrielle s'étale dans la plaine au sud de Wisches et un lotissement est apparu auprès, juste en aval d'Hersbach.

Le ban communal est limité au nord par la vallée du Netzenbach mais s'étend largement en direction du nord-ouest dans la forêt communale, incluant les buttes du Kohlberg (907 m) et du Petit Donon (964 m). Un cimetière militaire est sur le relief au-dessus d'Hersbach, un autre (allemand) et d'anciens abris sont sur la crête à la limite occidentale du finage. La population a nettement progressé après 1990 où elle était de 1 650 hab., comme dans les années 1930, et s'est accrue de 200 hab. entre 1999 et 2007.