Canton de la Capelle

Capelle (La)

1 980 hab. (Capellois) dont 100 à part, 1 226 ha, chef-lieu de canton de l'Aisne dans l'arrondissement de Vervins, 17 km au nord de celle-ci. La bourgade est au carrefour des routes nationales N 2, N 43 et N 29. C'est une ancienne place forte, mais souvent détruite et qui a peu conservé de ses anciennes défenses; l'église même est du 19e siècle; l'architecte Garnier en a fait un curieux monument inspiré de l'Afrique, avec minaret et marbre. L'hippodrome de la Thiérche a grande réputation et organise de nombreuses courses sur son anneau de vitesse d'un mile tout juste (1 609 m).

La Capelle a un collège public et un privé, un centre de formation agricole avec maison familiale rurale et un centre de formation d’apprentis de la Chambre des métiers; une spécialité de brosserie, relancée par l'italien Nespoli (380 sal. en trois sites) qui a repris en 2006 les fabriques de brosses et pinceaux Franpin (250 et 80 sal.) et Le Hérisson (45 sal.); supermarché Carrefour (25 sal.). La population communale est assez stable depuis les années 1920, mais elle avait atteint 2 600 hab. en 1886; elle a perdu 140 hab. de 1999 à 2008. La ville est le siège de la vaste communauté de communes de la Thiérache du Centre (68 communes, 27 100 hab.).

Le canton, limitrophe du département du Nord, proche de Fourmies, a 8 000 hab. (8 300 en 1999), 18 communes, 19 268 ha. Au nord, il est drainé en direction de l’Helpe et donc de la Sambre; au sud, apparaît la vallée de l’Oise. Le territoire cantonal entoure la forêt du Nouvion et inclut au sud-ouest celle du Régnaval. Buironfosse (1 220 Buironfossois, 1 760 ha dont 460 de bois), sur l’Iron et la N 29 à 6 km OSO de La Capelle, a une entreprise de transports (Delmotte, 220 sal.) et entretient un musée et une fête du Sabot, en l’honneur d’une ancienne spécialité locale. De l'autre côté de la forêt du Nouvion au nord, l'angle nord-ouest du canton dessine une queue occupée par Fontenelle (290 Fontenellois, 1 047 ha dont 232 de bois) et qui contient le bois de la Haie Équiverlesse; un château du 17e s., à l'angle sud-ouest, domine la haute vallée de la Sambre qui fixe la limite méridionale de la commune.

La Flamengrie (1 060 Flamengrois, 2 643 ha), 4 km au nord de La Capelle sur la route d’Avesnes et dans la petite vallée de la Chaudière, affluent de l’Helpe, a une fabrique de béton (Edart, 30 sal.) et un constructeur de charpentes Cap Combles (30 sal.); la commune a perdu 50 hab. depuis 1999. À Clairfontaine (680 hab. dont 110 à part, 1 431 ha), 7 km ENE du chef-lieu, travaux publics du groupe Eiffage (220 sal.) et centre de formation agricole avec maison familiale rurale; la commune a gagné au contraire une centaine d'habitants entre 1999 et 2008; elle a plusieurs hameaux dénommés ¡rueÛ, comme la Rue Nul-s'y-Frotte au sud-ouest du village. Sommeron (140 hab., 468 ha), 4 km au sud-est de La Capelle, a une fromagerie (Leduc, 20 sal.).

Luzoir (290 Luzoiriens, 1 099 ha), 4 km ENE d’Étréaupont au bord de l’Oise, est le terminus de l’«Axe vert» aménagé pour la promenade par le Conseil général de l’Aisne, le long de l’Oise jusqu’à Guise (35 km), en utilisant le tracé d’une ancienne voie ferrée déposée. Froidestrées (210 hab., 401 ha) est un village-rue très étiré le long de la N 2, 5 km au sud de La Capelle, et dont le nom évoque l'ancienneté de la chaussée. Sorbais (280 Sorbaisiens, 1 372 ha dont 322 de bois), juste à l'ouest d’Étréaupont, comprend un bourg sur la rive droite de l'Oise et le village de Solmont sur le versant d'en face, au sud; église fortifiée en brique du 16e s., bois du Regnaval à l'ouest; la commune avait 850 hab. au milieu du 19e s.

Étréaupont (880 Étréaupontois, 1 759 ha) est à 9 km au sud de La Capelle, au confluent du Ton et de l’Oise, à la traversée de la N 2, ce qu’évoque bien le nom: la N 2 suit ici une vieille voie romaine sud-nord (d’où estrées, jadis Stradonis) franchissant l’Oise par un très ancien pont. La commune, qui a perdu 70 hab. depuis 1999, accueille une petite fabrique de mousse synthétique (Eupen Foam, 20 sal.), un négoce de cartons Emballage Service (25 sal.); maçonnerie Bâti Rénov (25 sal.); artisanat d’art; le portail de l’église a été pris à la proche abbaye de Foigny; aux environs (2 km), dans la vallée du Ton mais dans le canton de Vervins, la Vallée aux Cerfs est un parc animalier.

Au sud-ouest du canton au-delà de la forêt du Régnaval, Englancourt (120 hab., 797 ha dont 180 de bois) est sur le coteau de rive droite de l’Oise, à 14 km SO de La Capelle, au débouché du vallon des Buissons au fond duquel se tient le château classique de la Plesnoye, du 17e siècle, en brique mais un peu austère; au village, l'église fortifiée est dans un beau site dominant l’Oise, flanquée d'un gros donjon et deux tourelles en brique sombre (16e s.). À 3 km à l'ouest, Chigny (180 hab., 1 047 ha dont 316 de bois) est sur le rebord du plateau; mécanique Step (30 sal.), forêt communale de Chigny et bois de l'Épaissenoux au nord sur le plateau.