Canton de Vervins

Vervins

2 850 hab. (Vervinois) dont 210 à part, 1 035 ha, sous-préfecture de l’Aisne en Thiérache, 35 km au NNE de Laon. La ville se tapit dans un vallon affluent du Vilpion, lui-même tributaire de la Serre. Elle a eu deux châteaux; du vieux il ne reste guère; le Château Neuf, à tours carrées, est occupé par la sous-préfecture; elle a également une église fortifiée de 1560 avec un beffroi de 25 m, un beau mobilier et des peintures murales; musée de la Thiérache. La ville est dotée d’un hôpital (22 lits) avec maison de retraite, d’un collège public mais n’a pas de lycée. Le maire est depuis 1983 Jean-Pierre Balligand, socialiste, également député.

Vervins accueille deux usines, la biscuiterie LU (Kraft Foods, 190 sal.) et les parfums Givenchy (160 sal., jadis Houbigant), plus une fabrique de cartonnages Display (ex-Norembal, 60 sal.), un atelier de menuiserie (Laurent, 35 sal.); récupération de déchets Muller (25 sal.), centre d’appels Vitalicom (35 sal.); supermarchés Carrefour (35 sal.) et Intermarché (55 sal.), négoce de volailles Poulet du Nord (25 sal.); travail intérimaire Manpower (270 sal.). Sa population avait atteint 3 400 hab. en 1896; elle a diminué ensuite, malgré une légère reprise entre 1950 et 1975 (2 900 hab. sdc), puis est restée stable après 1999. L’arrondissement a 67 000 hab. (68 800 en 1999), 8 cantons, 130 communes, 140 063 ha.

Le canton a 8 200 hab., 24 communes, 23 233 ha. Touchant au nord la vallée de l’Oise, il est traversé par celles du Vilpion et de la Brune. Au nord-ouest dans la vallée de l’Oise, Autreppes (190 hab., 678 ha), 10 km NNO de Vervins, qui a gagné 50 hab. depuis 1999, a une petite église forte à clocher-donjon et deux salles de refuge; travaux publics Saulotrap (25 sal.). Saint-Algis (160 Augisois, 689 ha), juste en aval, a une autre église forte, à gros donjon carré. Fontaine-lès-Vervins (1 140 hab. dont 190 à part, 1 974 ha), 2 km au nord de Vervins, a un clocher-donjon du 16e s. surmonté exceptionnellement par une fine flèche, et quelques ateliers: métallerie ACMT (50 sal.), aliments du bétail Trouw (80 sal., néerlandais), maçonnerie CRB (70 sal.). La commune héberge un collège et un lycée catholiques, plus le lycée agricole de la Thiérache; elle a gagné 40 hab. entre 1999 et 2008.

La Bouteille (520 hab., 1 900 ha), à 6 km ENE de Vervins, propose une église fortifiée de brique et de grès à quatre tours d’angle; la commune va assez loin vers le nord jusqu’à la vallée du Ton; elle y cache au village de Foigny les restes d’une abbaye cistercienne et de son bois, et la ferme fortifiée dite de la Cense d’Aubenton; juste en aval, a été aménagé un parc animalier de 75 ha, dit la Vallée aux Cerfs, à 2 km d’Étréaupont mais sur le territoire de La Bouteille. La vallée de la Brune structure le sud du canton, également riche en églises fortifiées de type thiérachin.

L’un des plus beaux villages est Plomion (500 Plomionais, 1 639 ha dont 265 de bois), 10 km ESE de Vervins, qui domine la vallée de l’Huteau, petit affluent de droite de la Brune; il présente une grosse église forte à deux tours rondes et donjon-porche carré, une halle de bois, une base de loisirs et plan d’eau de la Nigaudière; la commune a perdu 40 hab. depuis 1999. Juste en face au sud de l’Huteau, la minuscule Bancigny (24 hab., 332 ha) fut un siège de comté et a aussi une église forte à deux tours rondes. Dans la vallée de la Brune elle-même, rive gauche, Nampcelles-la-Cour (140 hab., 1 089 ha), 11 km au SE de Vervins, s’orne d’une église fortifiée de brique à donjon de pierre. Braye-en-Thiérache (160 Brayards, 917 ha dont 300 de bois), 3 km en aval, tient une part de la forêt domaniale du Val-Saint-Pierre, à l’extrémité méridionale du canton.

Hary (1 104 ha), 2 km en aval de Braye, accueille un atelier d'informatique A2Mac1 (60 sal.). Encore en aval, Burelles (150 Burellois, 1 383 ha dont 317 de bois), 6 km au sud de Vervins, possède une église fortifiée du 16e s. en pierre avec un beau donjon de brique rouge, et une autre part de la forêt. En face, Gronard (80 hab., 710 ha), qui domine le versant droit de la Brune à 5 km SSO de Vervins, a une belle église fortifiée à nef de pierre et donjon de brique. Prisces (120 hab., 663 ha), 2 km à l’ouest sur la rive gauche de la Brune, a aussi une église de pierre mais du 12e s., avec un gros donjon de 25 m du 16e s., à deux tours circulaires. À l’extrême SO du canton, Rogny (100 hab., 561 ha), sur le versant sud de la Brune à 11 km de Vervins, a une église à donjon inscrite, une entreprise de bâtiment (Vigneron, 50 sal.) et une pisciculture (Pierru, 25 sal.).