Canton de Wassigny

Wassigny

1 000 hab. (Wassigniens), 679 ha, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Vervins, 32 km au NE de Saint-Quentin; collège public, musée Louis Cornu (peintre et sculpteur); bifurcation ferroviaire (fret) vers Boué. La population communale a peu varié depuis 1910.

Le canton a 6 700 hab., 15 communes, 12 291 ha. Il est limitrophe du département du Nord: Wassigny est à 11 km du Cateau-Cambrésis. Dans sa partie orientale, il est traversé par le canal de la Sambre à l’Oise, qui emprunte la vallée du Noirrieux et de l’Ancienne Sambre. Vaux-Andigny (980 Vauxois, 1 575 ha), 7 km à l’ouest de Wassigny à la limite de la région, qui a gagné 70 hab. de 1999 à 2008, est le siège de la communauté de communes de la Thiérache Aumale (12 communes, 6 000 hab.); elle a de loin la plus grosse usine du canton, la fabrique de radiateurs en acier Zehnder (260 sal.), et une maison de retraite de 40 emplois; mais ce qui reste de la forêt d’Andigny, au milieu du canton, est principalement dans la commune de Mennevret (670 Mennevréziens, 1 189 ha dont 620 de bois), 6 km au SE (et 6 km SO de Wassigny).

Oisy (430 Oiséens, 1 079 ha), 5 km à l’est de Wassigny, est au passage du canal de la Sambre à l’Oise, juste sur l’interfluve entre les bassins de la Seine et de la Meuse: au nord de la commune coule la Sambre vers le nord, au sud l’Ancienne Sambre, tributaire du Noirrieux qui descend vers l’Oise. Étreux (1 600 hab., 1 036 ha) a un nom qui évoque une ancienne chaussée (Estrées); le village est au confluent du Noirrieux et de l’Ancienne Sambre, au passage du canal de la Sambre à l’Oise, et de la route de Guise à Landrecies; elle a perdu l'usine Barélec (cordons d’alimentation électrique, 400 sal. en 1995); menuiserie Ferm Alu PVC (20 sal.); transports Het (30 sal.); la population de la commune a diminué de 90 hab. entre 1999 et 2008.

Vénérolles (230 Vénérollais, 889 ha), 2 km en aval, a perdu 40 hab. dans le même temps; équarrissage Atemax (170 sal.). Hannapes (280 hab., 916 ha dont 330 de bois), au confluent de l’Iron et du Noirrieux à 5 km SSE de Wassigny, est le siège d’une société de soins capillaires et esthétiques à domicile (Viadom, 110 sal.). Grougis (380 hab., 1 126 ha) est un village-rue à l'extrême sud du canton; transports Brulport (40 sal.)