Canton de Lapalisse

Lapalisse

3 300 hab. (Lapalissois) dont 180 à part, 3 301 ha dont 325 de bois, chef-lieu de canton du département de l’Allier dans l’arrondissement de Vichy, 25 km NE de Vichy sur la Besbre et la N 7. C’est un actif bourg rural, avec un grand château renaissance (16e s.) à parties plus anciennes (11e-12e s.); jardins, collège public, lycée professionnel agricole public. Musée de l’art brut et contemporain (dit de l’Art en marche); grosse maison de retraite (100 sal.).

Lapalisse a quelques ateliers, en particulier dans l’agro-alimentaire: un abattoir de porcs (270 sal.) repris par le groupe Forez-Porcs de La Talaudière (Loire) après la faillite d’Arrow du groupe irlandais Queally; huilerie de noix et noisettes (30 sal.); constructions métalliques Charondière (30 sal.), un négoce de produits vétérinaires (Centravet, 60 sal.), supermarché Carrefour (50 sal.), Intermarché (40 sal.); transports TVE (160 sal.) et Chassot (20 sal.), espaces verts André (50 sal.). Le nom de la commune s’est parfois écrit en deux mots jadis; sa population a lentement progressé du 19e siècle à 1975, puis plafonne ou même s’érode un peu depuis: elle a perdu 200 hab. de 1999 à 2008. La communauté de communes du pays de Lapalisse groupe 14 communes (8 500 hab.) et siège au chef-lieu.

Le canton, limitrophe du département de la Loire, a 9 100 hab., 15 communes et 37 600 ha dont 6 635 de bois; le quart NO est dans la Forterre, tout le reste dans la Montagne bourbonnaise; la Besbre le traverse du sud au nord, la N 7 d’ouest en est. La commune de Périgny (450 hab., 2 722 ha), dont le village est à 7 km à l’ouest de Lapalisse sur la route de Moulins, contient l’aérodrome de Lapalisse avec une piste à revêtement souple de 760 m, aéroclub, centre d’entretien et centre de parachutisme et chute libre. Au SE du canton, à 15 km de Lapalisse, Arfeuilles (690 hab., 5 956 ha dont 1 906 de bois), au fond de la vallée encaissée du Barbenan, affluent de droite de la Besbre, a de curieux souterrains refuges annulaires, qui ont donné des poteries du 5e au 9e s.; le finage monte sur les monts de la Margeride et atteint 767 m au hameau des Biefs, point culminant du canton.

Un musée de l’école a été ouvert à Châtelus (1'0 hab., 664 ha), 11 km au SE du chef-lieu, également au bord du Barbenan en aval d’Arfeuilles. Le Breuil (5(0 hab., 3 455 ha dont 835 de bois), au-dessus de la vallée de la Besbre à 8 km au sud de Lapalisse, a deux châteaux, un musée de la meunerie et les jardins du domaine de la Chaize. Droiturier (360 hab., 2 207 ha dont 650 de bois), 8 km ESE de Lapalisse, à 450 m, a des maisons à colombage et une église priorale, et de beaux sites encaissés et boisés de la vallée de l’Andan, affluent de droite de la Besbre, ornés de ponts anciens.