Canton de Fumay

Fumay

3 960 hab. (Fumaciens), 3 766 ha, chef-lieu de canton du département des Ardennes dans l’arrondissement de Charleville-Mézières, 32 km au nord de la préfecture dans un méandre de rive gauche de la Meuse. Le finage communal s’étend largement sur le plateau de part et d’autre de la Meuse. On y a extrait beaucoup d’ardoise et la ville a aménagé un musée de l’Ardoise; hôpital local de 15 lits, un collège public, supermarché Carrefour (35 sal.), entreprise d'insertion d'handicapés (Afeih, 100 sal.). Les environs, accidentés et boisés, ont leur pittoresque et la commune s’étend assez loin à l’ouest dans la forêt du Francbois-Bryas, incluant même le versant meusien très raide qui fait face à Revin. La frontière belge descend jusqu’à la Meuse qu'elle atteint devant Fumay, en suivant la vallée encaissée de l’Alyse jusqu’à son confluent.

L’industrie compte beaucoup, mais elle est instable: Fumay a perdu les usines Piedselle (chauffage, gazinières) qui remontaient aux années 1830, ont employé jusqu’à 1 200 personnes en 1970, et laissent une cité ouvrière construite entre 1860 et 1925. Restent la fabrique de câbles et matériels de télécommunications Filotex (250 sal., à Nexans, ex-Alcatel ex-CGE), qui a réduit son effectif, comme d’ailleurs l’usine de tubes d’acier Godart (110 sal.); transports Durbecq (40 sal.). La commune avait atteint 6 400 hab. en 1968 et se dépeuple depuis; elle a perdu près de 800 hab. entre 1999 et 2008 (-17%). Le quartier du Charnois, en amont de la ville rive gauche, au-dessus de la gare et des usines, a été inscrit parmi les «zons urbaines sensibles».

Le canton a 6 800 hab. (7 600 en 1999), 5 communes et 12 174 ha dont 10 512 de bois (83%). Traversé du sud au nord par la profonde vallée de la Meuse, il touche à la frontière belge à la fois à l’est et à l’ouest. Haybes, juste en aval de Fumay, forme avec elle une petite conurbation sur des méandres opposés. Côté est, le village de Hargnies (510 Harnicots, 4 224 ha dont 3 651 de bois), frontalier, fleuri (trois fleurs), occupe seul une petite clairière au cœur de la forêt ardennaise, 12 km à l’est de Fumay. Hargnies a eu 1 700 hab. en 1876 et sa population n’a guère cessé de diminuer depuis. Les deux autres communes sont Fépin (280 hab., 579 ha dont 472 de bois), juste en aval d'Haybes et de Fumay sur la rive gauche de la Meuse, et Montigny-sur-Meuse (90 hab., 810 ha dont 670 de bois) un peu en aval sur la même rive, qui a une église du 18e s. classée pour ses décors intérieurs; toutes deux sont frontalières, comme Fumay, et forestières.


Haybes

2 120 hab. (Haybois), 2 806 ha dont 2 431 de bois, commune du département des Ardennes dans le canton de Fumay, juste en aval de Fumay dans un méandre de rive droite de la Meuse. La ville a une usine du groupe La Fonte ardennaise (FA4), qui emploie 65 salariés (120 en 2005); scierie Baret (20 sal.); transports Robinet (25 sal.); un institut médico-éducatif. La population communale est stable depuis 1975, mais avait atteint 2 300 hab. en 1962 et en 1925. Le finage occupe une large partie du plateau ardennais, boisée et comportant de nombreuses tourbières, où il culmine à 489 m. En aval sur le versant de rive droite, le site des Roches à Fépin domine la Meuse face au petit village de Fépin qui est dans le canton de Fumay.