Canton d'Alaigne

Alaigne

350 hab. (Alaignois), 1 386 ha dont 300 de bois et 402 de vignes, chef-lieu de canton du département de l’Aude dans l’arrondissement de Limoux, 15 km ONO de la ville. Il a des restes du village médiéval de forme ronde, avec portes, et une place centrale à fontaine; quelques commerces; centre pour adultes autistes. La population communale avait atteint 600 hab. en 1896 et s’est abaissée jusqu’en 1990; elle a augmenté de 50 hab. depuis 1999.

Le canton, qui touche à la limite du département de l’Ariège, est drainé vers l’Aude par le Sou; situé au cœur du Razès, il a 5 100 hab. (4 400 en 1999), 26 communes, 18 426 ha dont 2 669 de bois; fortement dépeuplé, il maintient un peu partout des vignes. La principale commune est Belvèze-du-Razès (870 Belvézois, 452 ha dont 118 de vignes), 3 km au nord d’Alaigne; elle a gagné 90 hab. de 1999 à 2009. Le relief monte à 505 m au sud de son finage; elle est le siège d’une communauté de communes des Coteaux du Razès (10 communes, 1 900 hab.). Routier (270 Routiérois, 1 127 ha), 3 km à l’est d’Alaigne, qui a gagné 40 hab. de 1999 à 2009, est la principale commune viticole du canton (456 ha de vignes, grosse coopérative vinicole) et le siège d’une autre communauté de communes, dite du Razès-Malepère (15 communes, 2 900 hab.).