Canton de Saint-Beauzély

Saint-Beauzély

530 Saint-Beauzeliens, 3 069 ha dont 615 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Aveyron dans l'arrondissement de Millau, 14 km au NO de Millau dans la vallée de la Muze, à 620 m. C'est un village fortifié, avec un château des 13e et 16e s. (musée Mémoire de la vie rurale) et un ancien cloître grandmontain (12e s.) de Comberoumal; belles maisons de grès, musée des métiers de la pierre; deux colonies de vacances. Le village est le siège de la communauté de communes du Tarn et de la Muse, qui associe 4 communes et 1 800 hab. La population augmente un peu depuis 1975.

Le canton a 2 200 hab., 5 communes, 20 675 ha dont 7 251 de bois; de relief très accidenté, il s'étend sur le rebord du Lévezou, de part et d'autre de la Muze, et s'achève au SO dans la profonde vallée du Tarn. Tout au NE, il inclut la commune de Verrières (430 Verriérois, 5 301 ha dont 2 510 de bois), vers 480 m, qui se déploie dans le haut bassin de la Lumonesque, affluent du Tarn; c'est par là que la N 9 et l'A 75 descendent sur Millau; le franchissement de la Lumonesque a nécessité la construction d'un grand viaduc, achevé en 2002, de 760 m de long et qui domine la rivière de 140 m avec une pile de la même hauteur; petite fromagerie du groupe Triballat (les Alizières, 20 sal.). La commune a gagné 80 hab. de 1999 à 2009.

Dans le bassin de la Muze, Castelnau-Pégayrols (330 Castel-Lévézien, 5 301 ha dont 1 807 de bois), 7 km au SO du chef-lieu à 750 m, est un village fortifié de grès rose sur l'escarpement du Lévezou, avec une église abbatiale du 11e s. et des restes du château et des remparts, et un système hydraulique très élaboré, qui est classé; parc de loisirs des Bouscaillous. Le hameau d'Estalane est au nord-ouest du village sur le plateau duu Lévezou. Une longue file de parc éoliens couronne la crête du Lévezou au nord-ouest, de part et d'autre du col de Pouzinières, depuis 2007: la Fage (2 Enercon, 4,6 MW), le Puech (5 Enercon, 11,5 MW), les Pins (1 Enercon, 2,3 MW), les Pios (5 Enercon, 11,3 MW), au total 13 machines et 22,7 MW, tous gérés par le groupe Theolia. La commune a 40 hab. de plus qu'en 1999.

Montjaux (400 Montjausiens, 3 148 ha dont 982 de bois), 7 km au SO de Castelnau à 600 m sur le rebord du Lévezou, et dont le nom évoque Jupiter (mons Jovis), est un beau village médiéval dont les ruines du château sont juchées à 821 m (panorama et tour d'orientation); intéressante église du 12e s. restaurée au 19e. En contrebas dans la vallée de la Muze, apparaît le pittoresque ancien village en terrasses de Marzials, avec restes de l'enceinte médiévale; d'autres vieilles pierres sont au hameau de Candes, tout au sud, au-dessus du confluent de la Muze et du Tarn.

Viala-du-Tarn (550 Vialarains, 3 856 ha dont 1 337 de bois), à 570 m, est la dernière commune du canton au sud-ouest. Le petit village s'accroche sur la soulane du Tarn, dominant le hameau du Minier, où des mines d'argent furent exploitées au Moyen Âge. La commune conserve des maisons anciennes, certaines troglodytes à Valencas. À l'extrémité occidentale de la commune, le hameau de Pinet est le site d'un barrage-poids mis en service dès 1929, de 45 m de haut, qui retient 10 Mm3; l'usine électrique a une puissance de 40 MW et une production annuelle d'environ 100 GWh; mais l'étroitesse de la vallée est telle que le lac de barrage se limite à élargir un peu le cours de la rivière sur une dizaine de kilomètres.