Canton de Brossac

Brossac

550 hab. (Brossacais), 2 184 ha dont 725 de bois, chef-lieu de canton du département de la Charente dans l’arrondissement de Cognac, 20 km au SE de Barbezieux; le village est sur une haute colline qui marque l’extrémité du plateau de la Double saintongeaise, dominant un peu les Champagnes du nord; il est dans la dépendance de Chalais et n’a qu’un petit contingent de commerces et services, dont le négoce de viandes Achille Bertrand (20 sal.); juste à l’est, restes de la villa gallo-romaine de la Coue d’Auzenat; étang Vallier avec base de loisirs et village de vacances à l'ouest. La commune a eu 1 200 hab. en 1856, 860 en 1954 et s’est dépeuplée jusqu’en 1999.

Le canton a 2 300 hab. (contre 4 000 en 1936), 12 communes, 16 199 ha dont 6 072 de bois; il est limitrophe de la Charente-Maritime et drainé vers le sud par le Palais, sous-affluent de l’Isle par le Lary. Chillac (210 hab., 1 461 ha dont 524 de bois), 5 km au NO de Brossac, a une intéressante église inscrite du 12e s. à belle façade, et s'orne d'un château du 15e s. Oriolles (250 Oriollais, 1 830 ha dont 804 de bois), 8 km NO de Brossac, a des carrières d’argile et kaolin (AGS, 30 sal.), et accueille la fabrique de machines agricoles Guenon (45 sal.).

Boisbreteau (120 Boisbreteausiens, 1 516 ha dont 737 de bois), à l’angle SO du canton, a des carrières. Guizengeard (160 hab., 1 473 ha dont 733 de bois), 7 km au su-ouest de Brossac, offre à l'ouest un Safari Parc de Haute Saintonge. Saint-Félix (120 hab., 808 ha), sur une crête à 8 km au NE du chef-lieu, a une église classée du 12e s. et un musée de la brosserie dans une ancienne fabrique; maison forte de la Sauffaz, du 16e s.