Canton de Montmoreau-Saint-Cybard

Montmoreau-Saint-Cybard

1 190 hab. (Montmoréliens) dont 130 à part, 1 200 ha dont 290 de bois, chef-lieu de canton du département de la Charente dans l'arrondissement d'Angoulême, 30 km au sud de la préfecture dans la profonde vallée du Tude, où passent la route et la voie ferrée de Libourne à Angoulême (gare). Le village a une intéressante église romane issue d'un prieuré bénédictin, à façade d'allure mauresque, et un château du 15e s. Il a reçu un collège public, une institution pour enfants (80 sal.), une fabrique de matériel pour les métiers de bouche (Tiffon, fours, rôtissoires, 45 sal.); distribution de surgelés Brake (50 sal.), supermarché Carrefour (30 sal.). La commune est issue d'une fusion de 1966; Saint-Cybard avait alors 230 hab. Depuis, la population communale a peu changé. Le village est le siège de la communauté de communes du Montmorélien, qui correspond exactement au canton.

Le canton a 4 700 hab., 14 communes, 19 982 ha dont 4 811 de bois; il est limitrophe du département de la Dordogne à l'est, le long de la vallée de la Nizonne, traversé par le Tude, et bordé au nord par la vallée encaissée de l'Arce, affluent du Né. À Saint-Amant (690 hab., 2 720 ha dont 839 de bois), juste à l'est du chef-lieu, la papeterie Baluteaud (140 sal.) fabrique des emballages. À Aignes-et-Puypéroux (300 hab., 1 299 ha dont 290 de bois), commune d'habitat très dispersé au nord du canton, se cache au bord de l'Arce la discrète abbaye de Puypéroux, dans une église restaurée à la fin du 19e s. par des missionnaires de sainte Thérèse. À Palluaud (280 hab., 857 ha), à l'extrême sud-est du canton à 13 km du chef-lieu dans la vallée de la Nizonne, ovoproduits Lafaye (Pond'Or, 30 sal.).