Canton de la Jarrie

Jarrie (La)

2 870 hab. (Jarriens), 945 ha, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime dans l’arrondissement de La Rochelle, 14 km ESE de la préfecture; collège public, Intermarché (35 sal.), minoterie Gautier (35 sal.), mécanique Endel (30 sal.), ingénierie Oreade (20 sal.). La commune n’avait que 890 hab. en 1954 et croît depuis; elle a gagné 160 hab. de plus de 1999 à 2008.

Le canton a 22 000 hab. (18 600 en 1999), 14 communes, 14 393 ha dont seulement 303 de bois; il enveloppe l’agglomération de La Rochelle par l’est et participe à sa croissance périurbaine: La Jarne à l’ouest, Sainte-Soulle au nord et Salles-sur-Mer au sud ont déjà dépassé 2 000 hab. Saint-Rogatien (1 890 Rogatiens, 519 ha), 5 km à l’ouest de La Jarrie et 6 km à l’est de La Rochelle, qui n’avait que 300 hab. en 1968, s'en est approchée mais n'a gagné que 60 hab. de 1999 à 2008; transports Tardet (90 sal.), volailles et œufs Devers (25 sal.).

La petite Bourgneuf (1 080 Novibourgeois, 268 ha), 5 km NNO de La Jarrie, qui avait 200 hab. en 1936 et 400 en 1975, est également résidentielle. Clavette (980 730 Clavettais, 629 ha), 2 km au NO de La Jarrie, a un établissement de convalescence au château (Korian, 35 sal.) et a 250 hab. de plus qu'en 1999. Montroy (670 Montroyens, 399 ha), entre les deux précédentes, accueille les transports Robin (35 sal.) et a gagné 120 hab. depuis 1999.

Vérines (1 820 Vérinois, 1 335 ha) et Saint-Médard-d’Aunis (1 690 Saint-Médardains, 2 253 ha), 9 et 5 km au NNE de La Jarrie, ont aussi des populations en croissance. La première avait 730 hab. en 1968 et en a gagné 420 de 1999 à 2008, la seconde 710 en 1968 et a s'est accrue de 380 hab. depuis 1999; maçonnerie Aron (25 sal.) à Saint-Médard. Croix-Chapeau (1 150 hab., 483 ha), juste au sud du chef-lieu, a une entreprise de fourniture et entretien d'extincteurs Emis (25 sal.); elle a gagné 250 hab. depuis 1999. Tout au sud du canton et à l'est de Châteiallon, Saint-Vivien (960 Vivianais, 827 ha) a un négoce de matériel médical (Isis, 30 sal.) et a gagné 100 hab. après 1999.


Jarne (La)

2 300 hab. (Jarnais), 842 ha, commune de la Charente-Maritime dans le canton de La Jarrie, 6 km à l’ouest du chef-lieu et 8 km au SE de La Rochelle, juste à l’est d’Aytré; elle n’avait que 450 hab. dans les années 1930 contre tout près de 700 un siècle avant; elle était encore à moins de 1 000 hab. en 1975 et a crû aussitôt après (1 600 hab. en 1982); elle a encore gagné 200 hab. de 1999 à 2008. On y voit le beau château de Buzay, construit en 1771 pour un armateur rochelais; constructions Adli (25 sal.), travaux publics Lubrano (20 sal.), assainissement Sarp (20 sal.).


Sainte-Soulle

3 540 hab. (Solinois), 2 182 ha, commune de la Charente-Maritime dans le canton de La Jarrie, 7 km au nord du chef-lieu et 13 km ENE de La Rochelle; échangeur de la N 11 à 4 voies et de la N 137 au hameau d’Usseau et passage envisagé de l’A 831. La limite occidentale de la commune suit le canal de Marans à La Rochelle. Sainte-Soulle abrite quelques petites entreprises de services à l’habitat et de logistique, dont la fabrique de matériel d'hydrothérapie France Reval (55 sal.) et les transports Sueur (35 sal.). La population, qui fut de 2 200 hab. en 1861, était descendue à moins de 1 100 en 1936; elle a repris après la guerre, augmentant jusqu’en 1990, et encore de 840 hab. (+31%) entre 1999 et 2008.


Salles-sur-Mer

2 030 hab. (Sallesiens), 1 403 ha, commune de Charente-Maritime dans le canton de La Jarrie, 5 km au SO du chef-lieu. En dépit de son nom,allongé en 1896, elle ne touche pas à la mer, dont elle est séparée par Châtelaillon et Angoulins. Elle accueille plusieurs châteaux de la bourgeoisie rochelaise: l’Herbaudière (16e s.), le Roulet (17e s.), Cramahé (18e s.); institution de soins pour enfants, Intermarché (50 sal.); finitions de bâtiment ETSB (35 sal.), étanchéité Chatel (20 sal.). Le nom était Salles jusqu’en 1896; la commune avait 650 hab. vers 1965 et croît depuis; elle a gagné 360 hab. de 1999 à 2008.