Canton de Matha

Matha

2 260 hab. (Mathaliens), 1 908 ha dont 145 de vignes, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime dans l’arrondissement de Saint-Jean-d’Angély, 19 km ESE de celle-ci, 2 km au nord de Cognac; pavillons renaissance de l’ancien château, église romane de Marestay au NE du bourg. Le bourg a un collège public, une maison familiale rurale; meubles Simmob (Biais, 110 sal.), distilleries de Matha (45 sal.), génie thermique et électrique (Binaud, 40 sal.); Intermarché (40 sal.). La population communale a connu les fluctuations habituelles à la contrée, avec deux maxima à 2 350 hab. en 1866 et 2 300 (sdc) en 1982, et un creux à 1 900 dans les années 1930; elle a augmenté de 110 hab. entre 1999 et 2008. Le bourg est le siège de la communauté de communes du pays de Matha, qui correspond exactement au canton.

Le canton a 9 500 hab. (9 100 en 1999), 25 communes, 28 921 ha dont 1 911 de bois; il est bordé à l’est et au sud par le département de la Charente, et n’a guère que de petites communes, en général viticoles, de l’aire des Fins Bois: on compte 658 ha de vignes à Mons (460 Monsois, 1 563 ha), 5 km SSO de Matha, 500 à Sonnac (540 Sonnacais, 1 712 ha), 5 km au SE de Matha, 286 à Thors (410 hab., 555 ha), 4 km au sud de la ville, 249 à Haimps (520 Haimpsois, 1 847 ha), 5 km à l’est de la ville, 549 aux Touches-de-Périgny (550 Priniens, 2 156 ha), au bord de l’Antenne à 7 km NE, qui abrite une maison de retraite (Kheops, 25 sal.), et encore 237 ha à La Brousse (510 Broussiens, 1884 ha), qui est à 5 km NO de Matha. Blanzac-lès-Matha (340 Blanzacais, 942 ha), 3 km à l’ouest du chef-lieu, a une fabrique de matériel agricole (Agroma, 110 sal.) et un négoce de matériel agricole (Alo, 25 sal.). Haimps a gagné 90 hab. de 1999 à 2008, Blanzac 40, les autres sont restées stables.

L’Antenne naît à Cressé (250 Cressois, 1 096 ha), village à 11 km au NE de Matha, et traverse du NE au SO la partie occidentale du canton. Brie-sous-Matha (200 Briellois, 630 ha dont 150 de vignes), 8 km au SE de Matha, petite commune associant terre de groie et pays bas plus humide, a une église romane du 12e s. à abside fortifiée. Macqueville (300 Macquevillois, 1 121 ha dont 398 de vignes), 4 km au SE de Brie, a aussi une église romane, et des restes d’un château du 16e s.; un château en meilleur état, du 15e et du 17e s., subsiste non loin à Neuvicq-le-Château (420 Neuvicquois, 1 514 ha dont 257 de vignes), 15 km ESE de Matha, qui a aussi un institut médico-éducatif. D’autres églises romanes se dispersent dans le canton, comme à Beauvais-sur-Matha (710 Beauvaisiens, 1 248 ha dont 210 de vignes), 12 km à l’est du chef-lieu, qui a gagné 80 hab. depuis 1999.