Canton de Précy-sous-Thil

Précy-sous-Thil

790 hab. (Précyliens), 863 ha, chef-lieu de canton de la Côte-d'Or dans l'arrondissement de Montbard, 32 km au sud de Montbard et 16 km au NNE de Saulieu, sur le Serein. La commune, située dans la dépression de l'Auxois aux abords du Morvan, avait encore 880 hab. en 1876; elle s'est dépeuplée après l'abandon des forges du 19e s. puis d'une spécialité de cheval de trait au début du 20e, descendant à 540 hab. en 1975; mais sa population augmente depuis quelques lustres, en partie grâce au tourisme (+60 hab. de 1999 à 2008). Le village est une «station verte de vacances» (associée à Saulieu) avec centre de formation au tourisme rural et au patrimoine (CFPPA); terrain de golf, château du 19e s., musée agricole. Précy est le siège de la communauté de communes de la Butte de Thil (20 communes, 3 100 hab.

Le canton a 2 900 hab., 18 communes et 19 200 ha dont 2 634 de bois; le tiers sud-occidental, dont Précy, est inclus dans le Parc du Morvan et traversé par la ligne de TGV. Le reste est dans la dépression de l'Auxois, de part et d'autre du haut Armançon et de l'autoroute du Soleil. Aisy-sous-Thil (280 hab. dont 55 à part, 830 ha), 2 km à l'ouest de Précy, abrite un institut médico-éducatif et un château du 16e s. avec parc. Juste à l'est de Précy mais dans la commune de Vic-sous-Thil (210 hab., 2 134 ha), subsistent sur une double butte isolée les ruines du château de Thil et la collégiale de l'ancienne abbaye de Thil, dont les villages environnants conservent le nom. Nan-sous-Thil (180 hab., 1 099 ha) est de l'autre côté des buttes, à l'est, et a pour écarts le hameau de Thil-la-Ville et la construction isolée de Thil-la-Ferme, qui évoquent les formes du passé médiéval; la population y avait atteint 700 hab. au milieu du 19e s., mais n'a cessé de diminuer depuis.

À Bierre-lès-Semur (90 hab., 828 ha), 4 km au nord de Précy, la ferme des Hameaux sert de musée, de centre national de dressage du cheval de trait et de lieu de loisirs (étang, auberge) et reçoit 12 000 visiteurs par an. La petite Roilly (34 hab., 451 ha), 5 km au NE du chef-lieu, se distingue comme village fleuri (trois fleurs). Tout à l'est, au-delà de l'autoroute A 6, le canal de Bourgogne fait une petite incursion dans le canton, offrant le port de plaisance du Pont-Royal à Clamerey (180 hab., 1 208 ha). À l'extrême sud, Missery (90 hab., 966 ha) a un château des 14e, 17e et 18e s. et son finage grimpe sur le plateau calcaire de la Montagne à plus de 500 m; la commune a eu plus de 400 hab. au 19e s.