Canton de Bourg-lès-Valence

Bourg-lès-Valence

18 900 hab. (Bourcains) dont 570 à part, 2 030 ha, chef-lieu de canton du département de la Drôme dans l'arrondissement de Valence, en banlieue nord de la préfecture, au-delà de la petite vallée de la Barberolle. Son urbanisation se confond avec celle de Valence et elle est traversée par la rocade de l'agglomération, connectée au faisceau de circulation rhodanien (N 7, A 7, voie ferrée) qui traverse la commune le long du fleuve.

La commune héberge un lycée agricole public et une bonne part des industries de l'agglomération valentinoise: machines de marquage et imprimantes à jet d'encre Imaje (570 sal., groupe états-unien Dover); visserie Spit (560 sal.) du groupe états-unien ITW; machines pour centres de tri postaux Solystic (350 sal.) du groupe états-unien Northrop Grumman; systèmes de vide industriel Leybold Vacuum (170 sal.) au groupe suisse Unaxis; munitions la Cheddite (200 sal.) au spécialiste de chasse Sofisport; électronique Pige (90 sal.), appareils de chauffage en fonte France Turbo (50 sal.), bijouterie Bellon (40 sal.), traitement de surfaces Biousse (Émail au Four, 40 sal.), installations thermiques Savelys (50 sal.); usine électrique sur le Rhône.

La commune accueille aussi une société d'informatique (Infologic, 45 sal.) et un gros centre commercial avec le magasin Leclerc de Valence (320 sal.), un Intermarché (30 sal.), la jardinerie Matrion (Villaverde, 30 sal.), des magasins comme Point P (matériaux, 60 sal.), le négoce de fruits et légumes La Valentinoise (60 sal.), les transports TNT (50 sal.). Elle a une base des Autoroutes du Sud de la France (720 sal.) et le restaurant et magasin d'autoroute Isardrôme (Appia, 60 sal.); travaux publics Eiffage (60 sal.), Colas (50 sal.) et DTP (40 sal.), maçonnerie Ferreira (45 sal.) et réseaux Gianmatteo (45 sal.); nettoyage Penauille (240 sal.). La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) y a 80 salariés; maison de retraite (30 sal.).

La population communale était de 3 000 hab. dans les années 1840, 4 500 au début du 20e s. et 6 800 en 1936; elle n'a cessé de croître jusqu'en 1990 puis s'est à peu près stabilisée. Le canton, limitrophe de l'Ardèche par le Rhône, a 22 500 hab., 2 communes, 3 535 ha; l'autre commune est Saint-Marcel-lès-Valence, à l'est de Bourg.


Saint-Marcel-lès-Valence

4 200 hab. (Saint-Marcellois), 1 505 ha, commune du département de la Drôme dans le canton de Bourg-lès-Valence, 7 km au NE de la préfecture sur le faisceau de circulation vers Romans (voie ferrée, N 532 et A 49). Active banlieue, elle a reçu un magasin Castorama (120 sal.) et quelques ateliers: détergents Dacd (80 sal.), produits à base de céréales Markal (55 sal.), matériel de lavage (DLS, 50 sal.), papeterie Estour (emballages, 45 sal.), bétons (Gential, 30 sal.), confection (Drômoise, 25 sal.); installations électriques Ineo (85 sal.), transports Géry (45 sal.), travaux publics Auboussier (45 sal.); institut médico-éducatif et centre d'aide par le travail (domaine de Plovier), centre de recherche phytosanitaire de l'Inra au domaine de Gotheron au NO de la commune. Celle-ci a été créée en 1850; elle avait alors déjà 1 350 hab.; descendue à 900 hab. en 1931, sa population a augmenté ensuite, surtout après 1970.